La destruction d’un nid de frelons en hiver : comment procéder ?

destruction nid guêpes hiver

La destruction d’un nid de frelons en hiver impose quelques connaissances préalables afin d’éviter de se retrouver dans une situation (très) complexe. Comment procéder sans vous exposer à l’agressivité de ces hyménoptères ? Est-il bien judicieux de se lancer seul dans cette destruction ?

Où pourriez-vous retrouver un nid de frelons en hiver ?

Que vous résidiez en ville ou à la campagne, vous pourriez remarquer la présence d’un nid de frelons en hiver. En effet, aucune commune n’est épargnée par la présence de ces insectes indésirables. Cet article publié sur RTL info est ici un parfait exemple. Celui-ci évoque la découverte d’un nid de frelons asiatiques en plein mois de janvier sur la commune de Uccle.

La saison hivernale est propice pour détecter ces nids. En effet, grâce à la chute des feuilles et à « dégradation naturelle » des végétaux, ceux-ci apparaissent en haut des arbres. Nous retrouverons également certains nids de frelons aux abords d’une habitation (véranda, cabane attenante…) ou dans un grenier.

Suivant la forme et la taille du repaire, vous pourrez aisément définir s’il s’agit d’un nid de frelons asiatiques ou un nid de frelons européens :

  • Le nid de frelons européens sera toujours situé à une hauteur raisonnable et sera placé à l’abri de la luminosité (son diamètre maximal est de 40 cm)
  • Sphérique, le nid de frelons asiatiques sera souvent situé dans un arbre de grande hauteur (souvent à une dizaine de mètres) et à proximité d’une source d’eau (certains d’entre eux peuvent mesurer jusqu’à 1m20 de de diamètre)

 

Que pouvez-vous retrouver dans un nid de frelons en hiver ?

La destruction d’un nid de frelons durant les saisons froides n’évoquera en principe aucun danger immédiat. Pourquoi cela ? Car le cycle biologique de ces insectes est semblable à l’espérance de vie d’une guêpe. La majorité des frelons sera donc active durant le printemps, l’été et le début d’automne avant de mourir naturellement. Toutefois, les frelons asiatiques sont caractérisés par une résistance au froid plus importante. Si vous êtes certains que ce nid n’est plus occupé et que vous pouvez y accéder en tout sécurité, quelques précautions doivent toutefois être prise :

  • Privilégiez une tenue adaptée (des vêtements et gants épais assureront votre sécurité)
  • Désolidarisez les surfaces assurant le maintien du nid
  • Placez immédiatement le nid dans un sac hermétique avant le placer dans une poubelle fermée (celle-ci ne doit pas être située à proximité d’une source de chaleur ou de votre habitation)

En cas de doute, il est fortement conseillé de faire appel aux pompiers ou à une société d’extermination professionnelle pour procéder au retrait du nid. Un nid de frelons asiatiques actif constitue un danger de mort réel et doit être réservé à des professionnels avertis.

Certaines personnes seront « tentées » de conserver un nid de frelons en hiver afin d’analyser sa structure. Or, ce choix est particulièrement déconseillé. En effet, vous pourriez retrouver à l’intérieur d’un de ces nids quelques frelons inanimés. Bien que cela puisse surprendre certaines personnes, ces insectes peuvent « revivre » s’ils profitent d’une température supérieure à 20 °C.

 

Pour conclure

La destruction d’un nid de frelons en hiver évoquera rarement un danger immédiat. Assurez-vous que ce nid a bien été abandonné et, après avoir désolidarisé la structure, placez-le immédiatement dans un sac, puis jetez-le à l’intérieur d’une poubelle fermée (si possible à l’extérieur). La conservation d’un nid peut être dangereuse si celui-ci contient le corps de frelons asiatiques. Ces insectes inanimés sont effectivement capables de vivre à nouveau grâce à des températures supérieures à 20 °C.

Nos produits anti-guêpes