Quels sont les différences entre les guêpes et les abeilles ?

différence guêpe abeille

Bien qu’elles appartiennent à la même famille (les hyménoptères), les guêpes et les abeilles sont bien différentes. Cet article a pour objectif de présenter les points clés les distinguant. Le rôle principal des abeilles, bien connu en général, est la pollinisation. Les guêpes, quant à elle, ne pollinise que très peu, mais sont actives dans la régulation d’autres insectes.

 

L’anatomie

Lorsque la peur s’installe et qu’un insecte bourdonne autour de votre tête, il est clair qu’il n’est pas aisé d’analyser son anatomie pour différencier la guêpe de l’abeille. Néanmoins, nous présenterons ici les points clés permettant d’établir cette différence.

  • La couleur : lorsque l’on porte une certaine attention à la couleur, la différence devient évidente. En effet, la guêpe est jaune et noire, et les deux couleurs sont intenses. L’abeille est plutôt orange et noire, mais ces deux couleurs sont plus ternes.
  • La « taille de guêpe » : ce n’est pas qu’une expression, le thorax et l’abdomen de la guêpe sont très nettement séparé.

 

La piqûre

Et même si la douleur ressentie est assez semblable, une piqûre de guêpe est très différente d’une piqûre d’abeille. Premièrement, les guêpes, grâce à un dard plus lisse et des quantités plus faibles de venins, sont capables de piquer plusieurs fois. Les abeilles, quant à elle, injecte une plus grande quantité de venin, mais en une seule fois. Le dard de celles-ci reste dans votre peau, il faut donc le retirer. En plus de ces différences, les guêpes sont plus agressives que les abeilles, il est donc plus risqué de les manipuler.

Quelques petites infos supplémentaires sur les piqûres :

  • Contrairement à certaines croyances, les guêpes, les abeilles et les bourdons ne mordent pas.
  • L’abeille meurt après une piqûre, puisqu’elle perd son dard avec une partie de son abdomen. Ce n’est pas le cas des guêpes, qui arrivent à retirer leur dard de votre peau.

Pour éviter les piqûres liées à la présence d’un nid, il est essentiel de faire appel à un professionnel de la gestion de nuisibles, comme Extermination de guêpes.

 

L’alimentation

De notoriété publique, l’abeille se nourrit du nectar des fleurs, c’est même grâce à ce mode d’alimentation que la pollinisation de la majorité des plantes est possible. L’alimentation de la guêpe est moins connue, et c’est sans doute dû au fait que son mode d’alimentation est plus compliquée. Vous avez sans doute déjà observé une guêpe partir avec un morceau de votre saucisse, mais aussi dans votre verre de bière ou de grenadine. L’explication est plutôt simple, en réalité, les larves de ces insectes se nourrissent principalement de protéines, les ouvrières ramènent donc au nid de la viande pour nourrir les futures guêpes. Par contre, les ouvrières elles-mêmes se nourrissent classiquement de liquides sucrés.

En hiver, les abeilles se nourrissent du miel produit lors de la saison chaude, c’est pour cela que celles-ci peuvent survivre plusieurs années, contrairement aux guêpes qui se retrouvent sans sources de nourriture à l’arrivée du froid.

 

Le cycle de vie

Toutes les deux sont considérées comme des insectes sociaux, vivant en colonie composée d’une reine et d’ouvrières. Elles prospèrent dans un nid de papier chez les guêpes, et dans un nid de cire chez les abeilles.

La durée de vie d’une guêpe ouvrière ne dépasse pas 1 mois, mais la reine, elle, peut vivre plus d’une année complète.

Chez les abeilles, une reine peut vivre jusqu’à 5 ans, ce qui dépasse largement la durée de vie des ouvrières, ne dépassant pas les 2 mois.

 

Le miel

Les guêpes ne produisent pas de miel, c’est une des raisons pour lesquelles les colonies ne survivent qu’exceptionnellement à l’hiver. Par contre, il est tout à fait possible d’observer des guêpes manger du miel, mais cela ne signifie en aucun cas que celles-ci peuvent en produire.