Évolution d’un nid de guêpes : votre nid va-t-il s’agrandir ?

L’évolution d’un nid de guêpes est un sujet qui peut tracasser lorsque l’un d’eux se trouve à proximité de notre logement.

Quelles sont les dimensions maximales d’un nid de guêpes ? Peut-il s’agrandir indéterminément ? La réponse est oui. Enfin, presque.

Voici à quoi vous attendre pour l’évolution de votre nid de guêpes.

Les étapes de construction d’un nid de guêpes

Comme la plupart des êtres vivants, les nids de guêpes reflètent le cycle de vie de leurs habitants. Pour comprendre comment les guêpes construisent leurs nids, il est important de comprendre comment elles vivent leur période d’activité.

La construction du nid amorcée par la reine

Pendant l’hiver, toutes les guêpes meurent à l’exception des guêpes femelles fertiles destinées à

devenir des reines. Ces guêpes se cachent dans des endroits discrets, comme sous les écorces d’arbres ou dans les crevasses des bâtiments. Lorsque le printemps arrive, les reines émergent et commencent à chercher des sites de nidification appropriés.

La plupart des guêpes sociales ne sont pas particulièrement difficiles lorsqu’il s’agit de trouver un endroit pour s’installer et construire leur nouvelle maison. Tout ce dont ils ont besoin est un endroit sec, sûr et suffisamment solide pour supporter un nid. Ils s’installeront n’importe où, certaines espèces préférant les arbres creux, les crevasses rocheuses ou les structures artificielles. Certains choisissent de nicher sous terre.

Le processus commence lorsqu’une reine guêpe sort de l’hibernation, alors qu’elle cherche rapidement un endroit où se sentir chez elle. Se prévalant d’elle-même, la reine s’installe sur un emplacement et commence à construire

. Elle bâtit un nid en utilisant du bois mélangé à de la salive. Cela forme une pâte malléable parfaite pour le moulage. Ensuite, la reine pond des œufs dans les espaces creux – les cellules – qu’elle crée.

Les ouvrières construisent le reste du nid

Les œufs éclosent et grandissent p

our devenir ses premières guêpes ouvrières. Lorsqu’elles atteignen

t l’âge adulte, les nouvelles ouvrières prennent la responsabilité de chercher les matériaux nécessaires et de construire le nid. Lor

sque les ouvrières sont nées, la reine se résigneà pondre des œufs pour le restant de sa vie.

C’est donc les ouvrières et leur travail qui vont déterminer une partie importante de l’évolution d’un nid de guêpes, même si les reines restent les responsables de la pondaison.

L’évolution de la taille d’un nid au fil du temps

À la fin de la tâche de la construction du nid par la reine, elle ne fait plus que pondre des œufs pour le restant de sa vie. Elle peut ainsi pondre jusqu’à plus de 3,000 œufs durant une seule saison, qui écloront en ouvrières.

Il n’y a en général qu’une reine par nid. Cependant, bien que ce soit très rare, une colonie peut aussi comporter plus de deux reines, qui participeront ainsi deux fois plus à la pondaison, ce qui donne un nombre de guêpes ouvrières beaucoup plus élevé.

Les raisons de l’agrandissement d’un nid de guêpes

Qu’il y ait une ou plusieurs guêpes dans un nid, le nombre d’oeufs pondus par la ou les reines est très important.

Une fois éclos, les ouvrières auront bien sûr besoin d’un endroit spacieux pour grandir et vivre.

Comme les guêpes sont des architectes améliorant continuellement leurs nids pour abriter le nombre croissant d’insectes de la colonie, le ni

d va avoir tendance à s’agrandir au fur et à mesure que le nombre d’ouvrières augmente.

Il n’y a cependant pas qu’un seul type de nids de guêpes. Les nids de certaines espèces sont grands et élaborés, tandis que d’autres sont petits et compacts. Mais chaque espèce construit des habitations parfaitement adaptées aux besoins et à la taille de sa colonie et cherchera toujours à les agrandir.

Le rôle des ouvrières dans l’évolution du nid de guêpes

Les guêpes ouvrières sont généralement réparties en plusieurs groupes. Certains de ces groupes assurent la protection de la colonie contre les ennemis externes, tandis que d’autres sortent chercher de la nourriture pour les membres de la colonie.

La faction qui nous intéresse le plus est celle qui se charge de la construction et de l’expansion du nid. Durant tout le printemps et l’été, cette faction continue à assurer l’expansion du nid de guêpes de manière proportionnelle au nombre d’œufs pondus par la reine, et ce jusqu’à atteindre certaines limites.

La fin de l’évolution d’un nid de guêpes

Ces limites se traduisent généralement par la réduction du nombre de guêpes ouvrières dont la tâche est la construction du nid, et donc l’arrêt de l’accroissement du nid.

Les raisons derrière cette réduction de construction sont le plus souvent climatiques, notamment l’arrivée de l’automne. Une autre raison est la possibilité que la reine ne soit plus en mesure de pondre des œufs et donc de produire des ouvrières qui peuvent agrandir le nid. Il peut enfin arriver que les ouvrières – malgré leur nombre – ne trouvent pas assez de matériau adéquat pour continuer la construction du nid.

Les nids de guêpes géants

Les nids de guêpes géants sont bien réels. Ils peuvent atteindre un volume surpassant celui d’un être humai

n. Cela dit, il est extrêmement rare de les rencontrer.  Ce type de nids est uniquement réalisable dans certaines circonstances précises : un climat adéquat, une disponibilité importante de

matière première, une ou plusieurs reines en très bonne santé avec une pondaison constante ou encore une absence de lutte antiparasitaire.

D’après le Livre Guinness des Records, le plus grand nid de guêpes jamais enregistré a été trouvé dans une ferme à Waimaukau, en Nouvelle-Zélande, en avril 1963. Il mesurait 3.7 m de long, 1.75 m de diamètre et environ 5.5 m de circonférence ! Il avait probablement été construit par des guêpes allemandes. (Vespula germanica.)

Les nids de guêpes géants sont bien sûr extrêmement dangereux. Un nid d’une telle taille peut comprendre des centaines de milliers de guêpes prêtes à attaquer n’importe quel ennemi. S’en prendre seul sans l’équipement et les précautions signerait sans doute votre arrêt de mort. Si jamais vous croisez un nid géant, ou même un nid aux dimensions inhabituelles, n’agissez surtout pas seul.

Vous pouvez cependant rapporter votre découverte aux autorités concernées comme les gardes forestiers, qui feront à leur tour appel aux spécialistes de la lutte antiparasitaire pour effectuer les mesures nécessaires.

Conclusion

Les nids de guêpes s’agrandissent jusqu’à temps qu’une ressource nécessaire à leur construction vienne à manquer, ou jusqu’à temps que l’automne signe la fin de la partie. Si les nids de guêpes géants ne sont pas les plus communs, il est néanmoins possible qu’un nid de guêpes ayant tout le nécessaire pour se développer puisse atteindre une taille impressionnante à la fin de l’été.

Si vous croisez un nid de grande taille chez vous ou en pleine nature, ne vous en approchez pas et signalez-le à des personnes ou entreprises compétentes.

Contactez nos équipes pour vous faire assister dans l’enlèvement de vos nids de guêpes partout en Belgique.

Tags: