Raquette électrique : est-elle efficace pour tuer des guêpes ?

raquette électrique anti-guêpes

La raquette électrique, qu’on peut parfois aussi retrouver sous le nom de tapette électrique, est fréquemment employée pour lutter contre les insectes volants comme les mouches ou les moustiques. Elle l’est en revanche beaucoup moins pour les guêpes ou les frelons.

Est-elle pour autant efficace sur ces insectes ? Comment s’en servir en toute sécurité ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

Qu’est-ce qu’une raquette électrique ?

La raquette électrique est la version modernisée de la tapette à mouche. Elle est plus grande que sa grande sœur, au point de ressembler davantage à une raquette de tennis ou de badminton.

Au lieu de posséder une simple grille plastifiée comme la plupart des tapettes à mouches manuelles, le tamis de la raquette électrique est électrifié. Lorsqu’un insecte volant entre en contact avec la grille du tamis, il est électrocuté et meurt le plus souvent sur le coup.

Certaines raquettes électriques sont alimentées par des piles à changer lorsqu’elles sont vides, d’autres sont à brancher sur secteur et fonctionnent sur batterie.

Comment chasser les insectes volants à la raquette électrique ?

Chasser les insectes volants à la raquette électrique n’est pas la même chose que de les chasser avec une tapette à mouche.

Avec la tapette, vous souhaitez le plus souvent que l’insecte se pose sur une surface plane, puis vous l’écraser à l’aide d’un mouvement sec sur cette surface plane.

Avec une raquette électrique, vous ne cherchez pas à écraser l’insecte volant, mais plutôt à le diriger vers votre raquette. Lorsque l’insecte touche le tamis électrifié de la raquette, il meurt instantanément.

Vous n’avez donc pas à chasser frénétiquement les insectes volants avec une raquette électrique jusqu’à temps d’avoir une opportunité de les écraser. La chasse est plus lenteplus stratégique et sans gestes brusques.

Les raquettes électriques sont-elles conçues pour chasser des guêpes ?

Si les raquettes électriques peuvent en théorie chasser tous les insectes volants, elles sont avant tout conçues pour des insectes comme les mouches ou les moustiques qui ne vont pas riposter lorsque vous vous mettez à leur poursuite.

Cependant, une raquette électrique peut tuer une guêpe ou un frelon égarés chez vous sans problème. Les gestes lents de la chasse à la raquette électriques en font d’ailleurs un outil bien plus adapté que la tapette à mouche pour chasser des guêpes sans risque de se faire piquer.

En revanche, une raquette électrique seule n’est absolument pas suffisante pour vous attaquer à un nid de guêpes ou de frelons.

Quels sont les dangers de la chasse aux guêpes avec une tapette électrique ?

La raquette électrique est sans danger pour l’homme, y compris les enfants, mais aussi pour les animaux domestiques. Vous n’avez donc pas de risques de vous électrocuter ou d’avoir un accident de ce type.

En revanche, une tapette électrique crée un arc électrique. Si vous avez une fuite de gaz ou que vous vous situez à proximité de produits inflammables, il faut éviter à tout prix d’utiliser une raquette électrique.

Le danger principal d’essayer de tuer des guêpes avec une raquette électrique reste bien entendu de se faire attaquer par des guêpes ou des frelons. Dans tous les cas, ne vous attaquez jamais à un nid avec une raquette électrique, au risque de terminer à l’hôpital. Si vous êtes allergique aux piqûres d’hyménoptères, ne vous approchez ni des nids, ni des guêpes et laissez des professionnels intervenir.

Comment tuer une guêpe en toute sécurité avec une raquette électrique ?

Si vous avez une guêpe ou un frelon qui vous embête dans votre logis et que vous n’êtes pas allergique, vous pouvez tenter d’utiliser votre raquette électrique pour vous en débarrasser.

Voici la marche à suivre pour maximiser vos chances de l’attraper sans vous mettre en danger.

Habillez-vous pour prévenir tout risque de piqûre

Avant toute chose, gardez en tête qu’une piqûre de guêpe ou de frelon, même seul(e), reste possible.

Évitez donc de chasser les guêpes en short, t-shirt et en tongs. Au minimum, portez un pantalon épais, des chaussures et une grosse veste. Des gants épais et quelque chose pour vous protéger le visage sont également fortement recommandés.

Attirer la guêpe avec du sucre ou de la viande

Les guêpes aiment le sucre et la viande. Si vous n’arrivez pas à canaliser la guêpe ou le frelon qui se trouve chez vous, vous pouvez leur tendre un piège en disposant des aliments sucrés ou carnés au fond d’un récipient profond comme un bol ou un saladier.

Lorsque la guêpe est dans le récipient, placez la raquette électrique au-dessus et activez-là. En remontant, la guêpe sera foudroyée.

Astuce: diriger la guêpe vers une surface vitrée avec votre raquette électrique

Une bonne technique pour chasser les guêpes et autres insectes volants à la raquette électrique est de les diriger vers une surface vitrée, ou d’attendre qu’ils s’y trouvent. Lorsqu’ils sont sur la vitre, rien de plus simple que de mettre la raquette électrique au-dessus pour vous débarrasser des insectes volants.

Nos autres produits anti-guêpes

Conclusion

La raquette électrique n’est pas spécialement conçue pour lutter contre les guêpes ou les frelons, mais elle sera efficace pour vous débarrasser d’un individu égaré dans votre chambre ou dans votre cuisine. En revanche, ne comptez pas exterminer un nid d’hyménoptères avec cet outil.

Comme avec tous les outils, des précautions d’usage s’imposent et mieux vaut en prendre trop que pas assez.

Si vous avez un problème de guêpes ou de frelons chez vous, le mieux reste toutefois de faire appel à des professionnels pour vous débarrasser des nids en toute sécurité, ce qui est bien plus efficace que de chasser les guêpes une à une à la tapette.

Contactez nos équipes pour planifier une intervention anti-guêpes ou anti-frelons chez vous.

Read more

Guêpes maçonnes : que faire si vous en avez chez vous ?

guepe maconne

Les guêpes maçonnes, qu’on retrouve aussi sous le nom de guêpes potières ou de guêpes noires, sont une espèce de guêpes solitaires qui peuvent parfois se frayer un chemin chez vous et s’y installer.

Voici ce qu’il faut savoir et ce qu’il faut faire si vous avez un nid de guêpes maçonnes chez vous.

Qu’est-ce qu’une guêpe maçonne ou une guêpe potière ?

Une guêpe maçonne, ou une guêpe potière, est une guêpe solitaire qui a la particularité de fabriquer ses nids avec de la boue.

Il n’y a en réalité pas qu’une seule espèce de guêpes maçonnes mais des dizaines. Leur principal point commun étant les petits nids fabriqués avec de la boue séchée ou des débris végétaux qui donnent l’impression que les guêpes ont créé un récipient comme une amphore en poterie (d’où leur nom de “guêpes potières”).

Quelles sont les différences entre une guêpe maçonne (ou potière) et une guêpe commune ?

Il est important de reconnaître une guêpe maçonne ou potière d’une guêpe commune ou germanique, car les nuisances qu’elles causent et les remèdes à employer ne sont pas les mêmes.

La couleur et la taille : les guêpes maçonnes sont souvent plus grandes et plus noires que les guêpes communes

Les guêpes communes ou les guêpes germaniques sont souvent d’un jaune criant facile à reconnaitre.

A l’inverse, beaucoup de guêpes solitaires, y compris les guêpes maçonnes ou les guêpes potières, peuvent avoir des couleurs bien plus discrètes. Il y a même des guêpes maçonnes presque entièrement noires qu’on appelle tout simplement les “guêpes noires”.

La taille des guêpes maçonnes est également différente des guêpes communes. Les guêpes potières sont souvent plus grandes et plus élancées que les guêpes communes ou germaniques.

Si vous voyez une grande guêpe noire et fine chez vous, vous avez sans doute affaire à une guêpe maçonne ou potière.

guepes maçonnes et potières vs guêpes sociales

Les guêpes maçonnes sont des guêpes solitaires : les femelles sont toutes des reines

L’une des différences essentielles entre les guêpes maçonnes et les guêpes communes réside dans le caractère solitaire des guêpes maçonnes, très différent du caractère social des guêpes communes.

Les guêpes solitaires, dont font partie les guêpes maçonnes et potières, ne forment pas de nids géants comme peuvent le faire les guêpes communes. La raison est simple : chez les guêpes solitaires, il n’y a pas de guêpes ouvrières, toutes les femelles sont donc des guêpes reines. Les femelles sont donc non seulement reproductrices mais elles font également l’essentiel du travail de construction du nid, de la ponte et de l’alimentation des larves.

Les conséquences de ces caractéristiques sont nombreuses :

  • Il n’y a pas d’ouvrières pour nourrir les larves chez les guêpes maçonnes, donc elles ne peuvent être nourries que par la reine
  • Si la femelle meurt, toutes les larves du nid meurent de faim, ce qui la rend bien plus prudente et peu enclin à la confrontation
  • Il n’y a pas d’ouvrières (stériles) agressives et prêtes à tout pour défendre le nid, la reine et les larves dans les nids de guêpes maçonnes
  • Les nids de guêpes maçonnes sont souvent petits puisque la reine fait tout le travail et ne peut se substituer à une armée d’ouvrières

L’alimentation : les guêpes noires maçonnes raffolent des araignées

L’alimentation des guêpes maçonnes et potières est également très différente de celle des guêpes communes.

Si les guêpes communes adorent tout ce qui est sucré et carné, les guêpes maçonnes ont une préférence pour les insectes, surtout les araignées.

La femelle maçonne attrape le plus souvent des araignées qu’elle paralyse avec son venin et qu’elle dépose dans ses nids. Elle y pond directement ses œufs dedans, afin que les larves puissent s’en nourrir dès l’éclosion.

Les guêpes noires comme les guêpes potières sont donc moins susceptibles de venir perturber votre barbecue ou votre pique nique. En revanche, elles ont un rôle écologique essentiel et régulent les populations d’araignées.

Les nids : la guêpe potière fait ses nids en boue et non en papier

L’une des autres différences essentielles entre les guêpes maçonnes, ou potières, et les guêpes communes est bien sûr leur nid.

Les nids de guêpes potières sont souvent faits de boue séchée ou de débris végétaux similaires, et sont souvent petits, suffisants pour accueillir la femelle et ses petits.

A l’inverse, les nids de guêpes communes ou germaniques sont des nids en papier et ne font que s’agrandir jusqu’à la fin de la saison grâce à l’action sans relâche de dizaines de guêpes ouvrières qui viennent alimenter les larves de la reine, mais aussi faire les travaux d’agrandissement du nid.

nid guepe maçonne

Nids de guêpes potières

nid guepe potiere

Nids de guêpes potières sur une feuille

nid de guepes vide

Nid de guêpes sociales (en papier)

Les guêpes maçonnes peuvent-elles piquer ?

Les guêpes maçonnes appartiennent à l’ordre des hyménoptères et peuvent donc vous piquer.

Cependant, leur piqûre est très rare. La guêpe noire n’a que très peu d’intérêt d’aller à la confrontation. Si elle meurt, il n’y aura pas d’ouvrières pour venir nourrir ses petits, ce qui signifie la fin de sa colonie.

Les guêpes maçonnes et les guêpes potières ne piquent donc que lorsque le danger est imminent.

En revanche, les guêpes maçonnes étant souvent plus grandes que les guêpes communes, leur piqûre peut être très douloureuse car la quantité de venin injectée peut être importante.

Où trouve-t-on les nids de guêpes maçonnes ?

On peut trouver des nids de guêpes maçonnes presque partout. Mais le plus souvent, les nids se trouvent dans des lieux comme les trous et fissures des murs, derrière les volets ou encore dans un arbre ou une plante.

Les guêpes maçonnes évitent les endroits exposés à leurs prédateurs, mais aussi les endroits pluvieux ou trop ensoleillés. Vous pouvez donc très bien avoir des guêpes maçonnes à l’intérieur de votre logement comme en extérieur en fonction de sa configuration et de l’espèce de guêpe potière à laquelle vous avez affaire.

Faut-il détruire les nids de guêpes maçonnes ?

Dans la majorité des cas, il ne faut pas détruire les nids de guêpes maçonnes ou potières. Ces guêpes sont très utiles à l’écosystème et ne causent presque pas de nuisances aux humains à proximité.

En outre, contrairement aux nids des guêpes sociales, les nids de guêpes maçonnes ne risquent pas de s’agrandir beaucoup au point de devenir hors de contrôle.

En revanche, si vous êtes allergique aux piqûres d’hyménoptères, un nid de guêpes maçonnes placé au mauvais endroit peut tout de même constituer un danger. Le faire enlever est alors l’option la plus prudente.

Conclusion

Les guêpes maçonnes ou les guêpes potières sont un type de guêpes solitaires dont la vie et le comportement diffèrent grandement des guêpes solitaires.

Dans l’immense majorité des cas, les nids de guêpes maçonnes ne nécessitent pas d’intervention de votre part : ils ne risquent pas de causer des nuisances ni de s’agrandir. En cas d’allergie aux piqûres d’hyménoptères, le risque est cependant plus important car même si la guêpe maçonne n’est pas agressive, son venin peut être délivré en grande quantité.

Contactez nos équipes pour vous faire assister dans l’enlèvement de tous vos nids de guêpes et frelons.

Read more

Enfumer un nid de guêpes : est-ce une bonne idée ?

enfumer nid de guepes

Enfumer un nid de guêpes est une solution qui est parfois évoquée dans le cadre de la lutte contre les nids de guêpes.

L’idée de cette méthode repose sur le fait que la reine dépense une quantité importante d’énergie lors de la confection du nid. Si elle étouffe dans le nid, elle n’aura que d’autre choix que de l’abandonner pour le recréer ailleurs.

Vous l’aurez compris, il est possible d’enfumer un nid de guêpes. Cela peut même être efficace dans certains cas. Néanmoins, en règle générale, l’enfumage n’est pas conseillé. Nous vous expliquons tout dans cet article.

Enfumer un nid de guêpes est-il efficace ?

En général, l’enfumage du nid n’est pas recommandé. Cela crée inutilement des situations à risque qui n’ont pas lieu d’être.

Malgré tout, la technique peut être une solution efficace en fonction de votre situation et du nid dont vous souhaitez vous débarrasser.

Dans quels cas envisager l’enfumage d’un nid de guêpes ?

L’enfumage peut représenter une solution lorsque l’on fait face à un petit nid de guêpes, au début du printemps, d’autant plus dans le cas d’un nid en hauteur, comme par exemple un nid situé en haut d’un arbre.

L’enfumage peut permettre de faire fuir les guêpes et leur donner l’envie d’aller voir ailleurs.

Cependant, protégez-vous ! Les guêpes et leur dard ne doivent pas être sous-estimés. De même, le feu est synonyme de dangers, alors prenez toutes les précautions nécessaires pour ne pas vous y exposer.

Comment enfumer un nid de guêpes ?

Pour enfumer un nid de guêpes, le mieux est d’allumer un petit feu sous le nid et d’attendre qu’il fasse son effet, mais la fumée doit être suffisamment importante pour constituer une gêne, et faire croire aux guêpes à un réel danger.

Il n’y a pas besoin de faire un grand feu pour obtenir une fumée épaisse. Il suffit de privilégier des combustibles tels que des herbes séchées. La fumée de charbon est également excellente pour l’enfumage des nids.

Du coup, si vous avez un barbecue et que la situation le permet, n’hésitez pas à en faire usage.

Les dangers de l’enfumage d’un nid de guêpes

Comme nous l’avons dit, l’enfumage n’est pas la meilleure option pour faire fuir les guêpes. Nos mères ont pourtant tenté de nous le faire comprendre : on ne joue pas avec le feu ! Pour les personnes qui n’y sont pas habituées, il est absolument déconseillé de faire un feu sous un nid de guêpes.

Premièrement, il ne faut pas négliger les dangers de la flamme. Bien sûr, des précautions sont de mise. Forcément, on ne se lance pas dans l’aventure si le nid est situé dans ou très proche d’un bâtiment. Certains s’y sont risqués et y ont perdu leur maison. D’autant plus que la matière qui compose les nids de guêpes est très inflammable, se rapprochant de celle du papier.

En second lieu, il ne faut pas perdre de vue les risques et les conséquences qu’apportent les dards de guêpes. Leurs piqûres sont potentiellement mortelles, surtout dans le cas d’une attaque de masse (lorsque l’on s’en prend directement ou nid par exemple) ou pour les personnes allergiques au venin de l’insecte.

Dans l’immense majorité des cas, il existe donc de meilleures alternatives que l’enfumage pour vous débarrasser de vos nids de guêpes.

Quelles sont les meilleures alternatives à l’enfumage d’un nid de guêpes ?

La prévention : le meilleur moyen d’éviter les nids de guêpes

Vous pouvez limiter les entrées de guêpes au maximum en vérifiant les espaces, mêmes légers, dans votre façade, sous le toit, etc. Gardez bien en tête que 3mm suffisent aux guêpes pour s’y faufiler.

En ce qui concerne les bouches d’aération et autres espaces que vous ne souhaitez pas calfeutrer, des grilles anti-guêpes, très faciles à placer, existent et éviteront l’installation d’un nid.

Enfin, des répulsifs à guêpes sont facilement trouvables dans le commerce et leur feront passer l’envie de s’installer chez vous.

Détruire un petit nid de guêpes soi-même : plus efficace que l’enfumage

L’enfumage ne fonctionnera que dans le cas d’un petit nid dont la construction vient d’être entamée. Cependant, dans ce cas de figure, la destruction du nid, par un simple enlèvement, s’avère être davantage efficace et bien moins risquée que d’enfumer le nid.

Attraper les reines au printemps ou éviter les guêpes en premier lieu

Si vous ne voulez pas de guêpes tout court, vous pouvez essayer d’attraper les reines avec des pièges au printemps, avant qu’elles ne construisent leur nid.

La recette de l’opération est simple : pas de reines qui s’installent chez vous au printemps, pas de nids de guêpes en été !

Faire appel à des experts de la lutte anti-guêpes : la solution à toujours privilégier

La meilleure alternative si vous êtes confrontée à un nid de guêpes est de faire appel à une société de gestion des nuisibles spécialisée en la matière. Les techniciens de ces sociétés d’extermination sont équipés pour l’occasion et peuvent agir en toute sécurité pour vous et votre famille, ce qui reste infiniment moins dangereux pour vos bâtiments et les habitants de votre logement que d’enfumer un nid de guêpes vous-même.

Conclusion

L’enfumage du nid peut être envisagé dans le cas d’un nid particulièrement petit, surtout si ledit nid est situé en hauteur et est difficile d’accès autrement.

Cependant, ce traitement combine les risques du feu avec celui des piqûres de guêpes. Il n’est donc à envisager qu’en dernier recours. Il faut prendre le maximum de précautions si vous vous lancez sur cette voie !

Dans le cas d’un petit nid accessible, son enlèvement est davantage efficace et vous évitera de vous exposer à une situation potentiellement dangereuse.

Dans tous les cas où vous êtes confrontés à des guêpes, la meilleure alternative reste de demander conseil auprès d’une société spécialisée qui pourra agir en conséquence.

Contactez-nous pour programmer une intervention anti-guêpes avec nos exterminateurs.

Read more

Comment savoir si un nid de guêpes est vide ?

nid de guepes vide

Tomber nez à nez avec un nid de guêpes peut provoquer des frayeurs, surtout si l’on ne s’y attend pas. La surprise est d’autant plus désagréable pour les personnes allergiques au venin de l’insecte qui pourraient croire leur dernière heure arrivée.

Avant de paniquer, essayez d’abord de savoir si le nid est vide et donc, s’il représente un danger. Différents éléments peuvent vous aider à y voir plus clair.

Pourquoi est-ce important de savoir si un nid de guêpes est vide ou non ?

La marche à suivre n’est pas du tout la même dans le cas d’un nid actif ou dans celui d’un nid déserté. Le danger non plus. Un nid encore actif est extrêmement dangereux. Un nid déserté ne pose aucun danger particulier, mais il faut bien sûr avoir la certitude absolue qu’il soit vide.

Pour vous débarrasser, là encore le processus est très différent entre un nid actif et un nid vide. Dans le cas d’un ancien nid, il suffit de l’enlever, alors que dans le cas d’un nid de l’année, il est rudement recommandé d’évacuer ses habitantes d’abord. Un traitement approprié est dans ce cas conseillé de faire appel à une société spécialisée.

Quelles sont les périodes auxquelles les nids de guêpes sont souvent vides ?

L’hiver : la plupart des nids sont vides

La saison des guêpes prend fin avec l’arrivée des premières températures négatives. C’est à ce moment que la colonie décline et que les nouvelles reines s’en détournent, à la recherche d’un abri où passer l’hiver. Elles trouveront refuge dans une fissure, un tas de bois ou tout autre endroit dans lequel elles se sentiront en sécurité, protégées du trop grand froid et des prédateurs.

De ce fait, et à moins que les températures de votre région ne soient restées suffisamment douces pour ne pas leur être fatales, les nids de guêpes sont vides en hiver.

En conséquence, si vous trouvez un nid pendant la saison froide, il y a de grandes chances qu’il soit inhabité.

Le printemps : les nids sont petits, mais pas vides

Au début du printemps, les nouvelles reines doivent construire le nid qui accueillera sa colonie. C’est un travail patient qui lui demande énormément d’énergie.

Aussi, une reine ne retourne pas dans son ancien nid et porte son choix vers la construction d’un nid tout neuf. Hormis de rares exceptions où une guêpe jugera propice l’ancien nid d’une autre colonie pour s’y installer et le transformer, les nids de guêpes sont bâtis chaque année.

Un nid abritera ainsi un seul et unique individu le temps que le travail de bâtisseuse-fondatrice de la reine soit suffisamment avancé pour y accueillir ses premiers œufs, ses premières larves, et enfin ses premières ouvrières.

Les nids de guêpes du début de saison se rapprochent ainsi de la taille d’une balle de tennis et renferment de ce fait un faible nombre de guêpes.

De ce fait, un nid de taille importante (se rapprochant de celle d’un ballon de foot ou de basket) en début de saison se révélera souvent comme un nid de l’année précédente passé inaperçu.

L’été et le début de l’automne : la période à laquelle les nids sont les plus pleins

Les nids de guêpes augmentent en taille et en population tout au long de la saison. Plus le nid est gros, et plus il abrite d’ouvrières. La réciproque est également avérée puisque plus les ouvrières sont en nombre, plus elles sont nombreuses à construire des alvéoles supplémentaires, desquelles sortiront de nouvelles guêpes, … et ainsi de suite.

C’est donc à cette période de l’année que les nids sont les plus imposants. C’est aussi à ce moment-là que la probabilité de tomber sur un nid actif est la plus élevée.

Comment vérifier qu’un nid est vide en toute sécurité ?

Pour savoir si un nid de guêpes est vide ou non, vous pouvez :

  • Déterminer la probabilité qu’il le soit en fonction de la saison (voir plus haut)
  • Observer sa taille et son aspect général
  • Chercher d’éventuelles allées et venues

Hormis la saison qui est essentielle pour déterminer la probabilité qu’un nid de guêpes soit plein ou vide, l’aspect du nid est aussi un élément qui peut indiquer s’il s’agit d’un nid récent ou non. S’il semble poussiéreux et/ou en partie déjà abîmé, cela peut vouloir dire qu’il n’y a plus de guêpes à l’intérieur. Prudence tout de même.

Évidemment, si dans votre observation des guêpes se présentent pour entrer dans le nid, vous avez la réponse à votre question. D’autant plus si elles adoptent un comportement agressif lorsque vous vous intéressez de trop près à leur nid.

Ensuite, si vous n’avez pas vu de guêpes et que vous n’arrivez pas à déterminer s’il s’agit d’un vieux ou d’un nouveau nid, vous pouvez vous en approchez doucement et le tapotez légèrement (juste de quoi réveiller des insectes qui y séjournaient).

Le principal est de procéder en douceur et avec prudence. Nous vous rappelons que, malgré leur petite taille, les guêpes sont des insectes dangereux. De ce fait, anticipez absolument le risque de piqûres en vous couvrant toutes les zones du corps avec des vêtements épais ou une combinaison de protection.

Que faire d’un nid de guêpes vide ?

Un nid de guêpes est fabriqué en cellulose, une matière isolante qui ne causera pas de dommage à votre habitation si vous le laissez en place.

On dit parfois qu’un nid de guêpes présent dissuaderait les autres guêpes à venir s’installer dans ses environs proches (vous trouverez à ce propos de « faux nids de guêpes » dans certains magasins). Malheureusement, ceci relève plus de la croyance populaire que de faits vraiment avérés. Cependant, un nid ne sera que très rarement réutilisé, ni par les nouvelles y étant nées, ni par d’autres reines venant d’autres colonies (cela peut tout de même arriver dans des cas vraiment très rares).

Il n’y a donc pas d’inconvénients autres que qu’esthétiques à laisser un ancien nid de guêpes en place. Cela pourrait même, peut-être, vous être utile.

Si vous préférez l’enlever, il n’y a pas de précautions à prendre et un nid rendu à la nature se désagrège rapidement grâce aux intempéries et aux insectes décomposeurs.

Conclusion

Il est important de savoir si un nid est habité ou non pour l’enlever. La première chose à faire est d’observer le nid et de guetter des guêpes qui s’en approcheraient.

Ensuite, c’est l’aspect extérieur du nid qui peut vous apporter des réponses, en fonction de sa taille, de son état, et du moment de l’année.

Si vous pensez faire face à un nid inhabité, il s’agit de procéder à une vérification en douceur en étant soigneusement protégé avant d’envisager son enlèvement.

Dans le cas d’un nid vide, vous pouvez procéder à son évacuation sans prendre de précautions spécifiques.

Dans le cas contraire, il est préférable de faire appel à une société spécialisée dans le traitement de ces nuisibles.

Contactez nos équipes pour vous faire assister dans l’enlèvement de vos nids de guêpes.

Read more

Quel liquide mettre dans un piège à guêpes ?

liquide piege guepes

Les pièges à guêpes peuvent vous apporter un répit en diminuant la population de guêpes qui vous tournent autour et qui s’invitent à votre table. Des pièges efficaces sont vendus sur le marché, mais des pièges artisanaux sont également faciles à réaliser et tout à fait efficaces, notamment pour attraper les reines au printemps.

Quel que soit votre style de piège, les guêpes ne s’y dirigeront pas si rien ne les y mène. Voyons ensemble quels liquides mettre dans votre piège à guêpes pour le rendre efficace.

Les boissons sucrées : basiques et incontournables dans un piège

Les pièges maisons sont souvent confectionnés avec de la limonade, du sirop de grenadine, etc. Il faut dire que les guêpes ont un attrait pour le sucre, ce qui en fait des liquides attractifs tout à fait décents.

Voici listées pour vous des boissons qui devraient sans problème plaire à ces dames et donc vous aider à rendre vos pièges efficaces:

  • du sirop
  • de la limonade
  • du coca
  • du sucre et du vinaigre
  • du sucre et du jus de citron

La bière : très efficace dans un piège à guêpes

biere piege guepe

Qui n’est pas attiré par l’odeur d’une bonne bière ? En tout cas, les guêpes s’en donnent à cœur joie ! Dès lors, n’hésitez pas à agrémenter leur boisson sucrée de bière. Les mélanges qui en comprennent sont les plus efficaces.

Pensez à servir à température ambiante :

  • un mélange de bière et de confiture
  • un mélange de bière et de jus de fruit.

Les odeurs protéinées : parfaits pour piéger les guêpes mais pas les abeilles

viande piege guepe

Les appâts protéinés, qu’ils soient liquides ou non, sont très efficaces pour attirer les guêpes, et ont en prime l’avantage d’éviter d’attirer les abeilles.

En effet, guêpes et abeilles sont attirées par le sucre, ce qui fait que vos pièges sucrés ne vont pas différencier les deux espèces, ce qui est dommage car les abeilles sont très menacées et absolument essentielles à nos écosystèmes. En revanche, les guêpes, bien qu’également attirées par le sucre, ont des tendances fortement carnivores.

Des appâts comme des morceaux de viandes, de poissons et de crustacés ou des attractifs odorants offrants des fragrances rappelant ce genre de nourritures éviteront de piéger les abeilles.

Vous pouvez également vous servir de graisse animale mélangée à de l’eau pour les attirer.

L’attractif spécial pour les guêpes : le meilleur liquide à mettre dans un piège

Les appâts liquides spécialement conçus pour cela peuvent également vous être utiles, surtout si vous avez déjà essayé les autres solutions proposées et qu’elles n’ont pas porté leurs fruits.

Les attractifs liquides sont un produit fiable qui remplit son rôle à merveilles et qui vous évite de devoir préparer plusieurs recettes dans le but de connaître celle qui plaira le plus à vos guêpes.

Conclusion

Les liquides sucrés sont très efficaces dans les pièges, mais ont l’inconvénient majeur d’attirer toutes sortes d’hyménoptères, y compris celles qui sont menacées comme les abeilles ou les bourdons.

Pour être plus discriminant, essayez d’utiliser des odeurs protéinées pour vos pièges afin qu’ils attirent davantage les guêpes et laissent les abeilles et bourdons tranquilles. Bien évidemment, les attractifs conçus à cet effet font partie de vos meilleures options.

 

Read more

Nid de bourdon chez vous : que faire ?

nid de bourdons

Avoir un nid de bourdons chez soi peut être inquiétant et déroutant.

En effet, les bourdons sont souvent les oubliés de la pollinisation. Ils sont pourtant parmi les animaux les plus utiles. Inutile de rappeler les conséquences cataclysmiques que sonnerait la fin des pollinisateurs sur Terre comme les abeilles et les bourdons. Et pourtant, c’est malheureusement le chemin que semblent prendre ces espèces.

Voici donc ce qu’il faut faire si vous avez un nid de bourdons chez vous.

Comment reconnaître un nid de bourdon ?

nid bourdons boite

Le nid de bourdons peut être vu comme un amas d’enveloppes de cires dans lesquelles sont stockés le miel et le pollen. L’extérieur d’un nid de bourdons ressemble donc à des amphores pleines de miel, voire à des céréales de type “miel pops” ! Vous n’avez donc que très peu de chances de les confondre avec des nids de guêpes ou des nids d’abeilles.

Comme de nombreux hyménoptères, les nids de bourdons ne survivent pas à l’hiver. En effet, seules les reines survivent à la saison froide en hivernant dans des cavités où elles ne craignent pas le danger et construisent de nouvelles colonies à partir des premiers jours de temps clément, aux alentours du mois de mars.

Les nids de bourdons peuvent donc être installés dans n’importe quels endroits que les insectes jugeront propices : soupente de toit, arbre creux, terriers et « trous » dans le sol, façade de maison, etc. La plupart du temps, les nids de bourdons sont donc très bien cachés et pas toujours simples à trouver.

La nouvelle colonie abritera jusqu’à 300 individus.

Un nid de bourdon est-il dangereux ?

Le danger d’un nid de bourdons est comparable à celui d’un nid d’abeilles. Ces insectes ne sont pas agressifs et ne piquent que dans deux cas de figures :

  • En cas de l’écrasement, dans ce cas il s’agit d’un mécanisme d’auto-défense.
  • En cas d’attaque (ou d’un mouvement considéré comme tel par les bourdons).

Dans ce deuxième cas de figure, les insectes défendent uniquement leur nid, puisqu’ils subissent une agression.

Par ailleurs, soyez avertis que seule la femelle bourdons possède un aiguillon (et par conséquent la capacité de piquer).

Néanmoins, un nid de bourdons représente un danger à partir du moment où il est installé dans un endroit de passage ou s’il met des personnes allergiques en péril.

Dans la première situation, le mouvement dans les alentours proches du nid est compris en tant que menaces pour le nid et les bourdons défendent leur colonie. Ensuite, les personnes allergiques à leur venin, selon le degré d’allergie, peuvent être mises en danger de mort par les éventuelles piqûres.

Faut-il détruire un nid de bourdons ? 

Même s’il faut se mettre à l’abri des piqûres, la préservation de la biodiversité est un enjeu majeur et le nid de bourdons ne doit être détruit qu’en cas d’absolue nécessité.

Pour tous les cas où la destruction du nid n’est pas indispensable, il est préférable de ne pas tuer ces insectes. Ce sont des insectes utiles qui ne représentent aucune menace, du moins tant qu’ils n’en ressentent aucune.

Comme les abeilles, les bourdons sont menacés et, comme les populations d’abeilles, les populations de bourdons sont en constante régression. La comparaison avec l’abeille ne s’arrête pas là, puisqu’ils appartiennent à la même famille d’insectes (les apidae), et qu’ils occupent le même rôle de pollinisation.

Si vous n’êtes pas sûr que vous avez affaire à un nid de bourdons, mieux vaut attendre la venue d’un professionnel.

Les alternatives à la destruction d’un nid de bourdon pour réduire les nuisances

Si le nid de bourdons vous dérange, il est possible de le déplacer.

Pour le déplacer dans son intégralité, vous trouverez la marche à suivre sur ce site internet.

Il est aussi possible de déplacer les insectes sans les exterminer en leur rendant la vie désagréable. Pour ce faire, vous pouvez placer des boules de naphtaline aux alentours ou soumettre le nid à de la fumée de soufre. Des plaquettes de soufre existent dans les magasins, il suffit de les brûler à proximité en tenant compte du sens du vent. Les insectes sont sensibles à ces deux substances et préfèreront peut-être s’installer dans un lieu plus hospitalier.

Conclusion

Un nid de bourdons peut être dangereux dans deux cas de figures : s’il est situé dans un lieu de passage, auquel cas le risque de piqûre est bien réel et si des personnes sont allergiques dans votre entourage car, pour ces dernières, les risques pour la santé sont présents.

Si la destruction du nid s’avère nécessaire, il faut faire appel à une société spécialisée en la matière. Il s’agit d’un acte qui ne s’improvise pas et qui peut mettre votre vie en péril si vous n’êtes pas équipés pour l’occasion. Contactez nos équipes pour vous faire assister dans le déplacement ou l’enlèvement d’un nid de bourdons.

Read more

Qu’est-ce qui attire (vraiment) les guêpes ?

attire guepes

Peu de gens souhaitent véritablement attirer les guêpes à eux tant leurs piqûres très douloureuses sont redoutées. Il peut cependant être intéressant de savoir ce qui les attire pour éviter de les tenter, voire pour les diriger loin de vous.

Voici ce qui attire vraiment les guêpes.

Les protéines attirent les guêpes

Les guêpes sont particulièrement attirées par les protéines.

C’est la raison pour laquelle vous trouverez des guêpes qui rôdent autour des viandes et des animaux décédés.

Ces insectes ont un caractère charognard et dévorent toutes sortes de protéines en décomposition. Par ce fait, ils participent au nettoyage naturel des restes de nombreux autres insectes morts, mais c’est aussi pourquoi vous les trouverez aux alentours de vos plats de viande.

Le nectar et le sucre sont des aimants à guêpes

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, les guêpes se nourrissent bel et bien de nectar.

Tout comme les abeilles, ces insectes sucent les glandes productrices de nectar chez beaucoup de fleurs. Cela est dû à l’attraction des guêpes par la forte teneur en sucre du nectar.

À vrai dire, ce qui attire le plus les guêpes est le sucre : c’est l’élément le plus crucial au développement et à la survie biologiques de ces nuisibles. Le sucre est considéré comme étant l’aliment nutritif principal de la majorité des espèces de guêpes. Cela implique qu’elles sont particulièrement attirées par les autres aliments dont la teneur en sucre est importante.

A ce titre, vous pouvez utiliser un attractif anti-guêpe naturel à base de fructose pour les attirer vers des lieux qui vous dérangent moins ou les diriger vers vos pièges.

Les guêpes raffolent des fruits

Vous avez peut-être remarqué que divers fruits peuvent attirer les guêpes, mais les mangent-elles vraiment ? Si c’est le cas, comment ? Les guêpes mangent en effet des fruits.

La teneur élevée en sucre et l’accès facile que de nombreux fruits offrent sont l’appel d’une sirène pour les guêpes. Elles peuvent manger d’autres aliments, mais elles se concentrent davantage sur les fruits sucrés et mous lorsque ces derniers sont mûrs.

Certaines guêpes peuvent tellement se gaver de fruits fermentés qu’elles s’enivrent.

La principale chose qui attire les espèces de guêpes sociales comme la guêpe jaune et la guêpe à papier vers les fruits est avant tout leur teneur en sucre. Les espèces de guêpes solitaires comme la guêpe à boue apprécient le nectar mais ne consomment généralement pas de fruits. Ces insectes nuisibles recherchent des fruits qui contiennent beaucoup de fructose. Elles mangeront tous les fruits disponibles tant qu’ils sont suffisamment sucrés, et leurs favoris incluent les mûres, les pommes tranchées, les oranges, les fraises, les raisins, les framboises, les prunes et les bananes.

Les guêpes ont un goût particulier pour les fruits fermentés. Pendant la fermentation, la teneur en sucre du fruit augmente. Cela le rend plus facile à détecter et plus savoureux à goûter.

Le parfum que vous portez peut attirer les guêpes

En général, les guêpes ne sont pas attirées par les parfums en tant que tel, mais si votre parfum a une odeur sucrée ou même si vous portez une robe avec des imprimés floraux dessus, alors les guêpes pourraient être attirées vers vous ou s’attarder près de vous car cela les incite à penser que vous pourriez être porteur d’aliments sucrés et donc elles rôderont autour de vous.

Ainsi, vous devez toujours être prudent lorsque vous appliquez un déodorant à odeur sucrée. Les guêpes seront naturellement attirées par vous et vous devez faire attention à leurs piqûres, cela peut être douloureux/dangereux et vous devez donc les éviter autant que possible. Et comme les guêpes aiment se nourrir de nectar, il est déconseillé de mettre un parfum à base de fleurs.

Vos vêtements de couleurs vives attirent les guêpes

Outre la nourriture et l’odeur, la couleur peut jouer un rôle primordial dans l’attraction des guêpes. En effet, plusieurs études scientifiques ont révélé que ces insectes sont attirés par diverses couleurs vives.

Jaune

Le jaune est généralement une couleur universelle qui semble attirer les nuisibles. Cela est dû au fait que le jaune est la couleur des plantes stressées. Les insectes – y compris les guêpes – recherchent les plantes jaunissantes car ils croient – grâce à des millions d’années d’évolution – que leurs défenses sont affaiblies. Par conséquent, il est conseillé de ne pas porter de jaune si vous travaillez dans un jardin, un champ ou un autre endroit souvent fréquenté par les guêpes.

Orange

L’orange et le jaune sont assis l’un à côté de l’autre sur le spectre lumineux, ce qui pourrait expliquer en partie pourquoi les guêpes ont tendance à être attirées par cette couleur. Une autre réponse plus conventionnelle serait que de nombreuses choses orange ont tendance à être sucrées. Par exemple les oranges elles-mêmes, qui contiennent du sucre.

Alors, les guêpes sont attirées par l’orange, car elles l’associent très probablement à une source de nourriture sucrée.

Rouge

La vue des insectes est une structure complexe. La plupart des scientifiques ont conclu que les insectes en général ne peuvent pas voir ou percevoir la couleur rouge. En raison d’une structure différente de celle de l’être humain, les guêpes et les abeilles ne peuvent pas voir la couleur rouge à cause de leurs pigments optiques.

En termes simples, la couleur rouge leur apparaît simplement comme un vide ou une noirceur par laquelle ils sont très rarement attirés. Du côté positif, cela les incite à éviter la couleur rouge – ou même des nuances de rouge. Ainsi, pensez à porter du rouge si vous ne voulez pas être perçu comme une source de pollen, de nourriture ou une menace par les guêpes.

Cependant, des vêtements tintés en jaune ou orange à composition assez fade pourrait ne pas avoir d’effet sur les guêpes, mais l’idéal serait d’éviter ces couleurs assez simplement.Il est recommandé de ne pas attirer l’attention des guêpes, particulièrement si on se trouve dans un endroit où ces insectes sont nombreux.

Si vous découvrez un nid de guêpes chez vous, faites appel à nos professionnels de la lutte anti-guêpes pour vous en débarrasser

Nos produits anti-guêpes

Read more

Quels sont les prix pour la destruction de nids de frelons ?

prix destruction nid de frelons européens

Les prix d’intervention pour détruire vos nids de frelons peuvent beaucoup varier en fonction de votre intervenant (vous-même, pompiers ou société spécialisée) mais aussi en fonction de la localisation de vos nids, leur nombre ou la période de l’année.

Voici un tour d’horizon des tarifs possibles.

Prix de la destruction de nids de frelons par vous-même

Détruire un nid de frelons vous-même est une opération risquée, et dont le coût n’est pas nul pour autant.

Il existe deux types de produits chimiques utilisés pour se débarrasser des frelons : les sprays et les poudres.

Sprays (3-20 euros)

Ils utilisent tous un mélange chimique pour tuer les frelons au contact. La plupart utilisent un spray dirigé qui atteint jusqu’à six mètres. Ils continuent de tuer ces insectes nuisibles qui reviennent pendant des semaines après l’application.

Poudres (5-20 euros)

Celles-ci fonctionnent en saupoudrant les points d’entrée autour des nids d’habitation au sol. Elles empêchent les frelons d’entrer ou de sortir du nid, tuant complètement la colonie avec le temps.

Mais bien évidemment, le matériel nécessaire pour détruire un nid de frelons en toute sécurité ne s’arrête pas à quelques bombonnes de spray ou quelques pots de poudre. Pour intervenir en toute sécurité, une combinaison anti-piqûres est absolument indispensable.

Combinaison anti-piqûres (80-500 euros)

Il existe de nombreuses combinaisons pour vous protéger des piqûres d’abeilles, de guêpes ou de frelons. Les frelons étant les plus dangereux des trois espèces, une combinaison très épaisse est indispensable pour vous approcher des nids sans prendre des dangers inutiles. Il est à noter que les frelons asiatiques ont un dard plus long que les autres espèces et nécessitent donc des combinaisons épaisses.

Détruire un nid de frelons par vous-même est donc une opération dont le coût vacille entre 20€ et plus de 300€ suivant si vous disposez ou non du matériel nécessaire pour intervenir.

Pompiers : leurs tarifs pour intervenir sur un nid de frelons en 2022

Les pompiers interviennent sur des nids de guêpes comme sur des nids de frelons.

Si jadis ces interventions étaient gratuites, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les nids de frelons ne sont pas des urgences pour les hommes du feu, et le prix de l’enlèvement de nids ne fait qu’augmenter chaque année. La hausse de ces tarifs est destinée à décourager les particuliers de leur faire appel afin qu’ils puissent se concentrer sur des interventions plus importantes comme les accidents ou les incendies.

De nos jours, il faut compter une moyenne de cents euros pour faire intervenir les pompiers sur la destruction d’un nid de frelons. Les tarifs dépendent de chaque zone d’intervention, et des régions comme Bruxelles ou Malonne affichent des prix jusqu’à 170€ par nid.

Les prix de destruction de nids de frelons par les sociétés privées

Les prix d’intervention des sociétés d’extermination privées sont également variables. Ces sociétés peuvent intervenir plus rapidement que les pompiers, mais leurs coûts sont loin d’être homogènes.

Parmi les facteurs qui peuvent influer sur la facture finale :

  • La difficulté d’accès des nids de frelons : les nids sous toiture ou dans les cheminées sont parfois plus chers que ceux bien visibles dans les arbres car ils nécessitent du matériel spécifique.
  • L’urgence de votre intervention : les jours fériés, le dimanche ou une intervention sous 24h s’accompagnent souvent d’un supplément.
  • La région dans laquelle vous résidez peut également faire varier les prix en fonction de la concurrence.

Les tarifs sont habituellement compris entre 60 et 150€ pour la destruction d’un nid de frelons.

Frais à parfois prévoir suite à la destruction de vos nids de frelons

Bien que rares, la localisation de certains nids oblige à effectuer des démolitions mineures ou nécessitent quelques travaux pour empêcher la récidive.

Les cas les plus courants sont :

  • Reboucher des trous dans des murs
  • Ajouter du matériel isolant dans un mur ou un grenier
  • Repeindre un mur

Le tarif de la prévention

Mieux vaut prévenir que guérir. Ce dicton habituellement généraliste est aussi vrai pour vos nids de frelons. Si vous savez que votre lieu de vie abrite régulièrement ces insectes, quelques précautions pourraient vous éviter d’avoir besoin d’une intervention.

Nids factices (5-20 euros)

Des nids factices disséminés aux endroits stratégiques pourrait dissuader les frelons d’entrer dans la zone et d’y construire un nid. Les frelons ne construiront jamais de nids à côté des colonies établies.

Piège à guêpes et frelons (5-20 euros)

Tout comme dans le cas des guêpes, les pièges à frelons sont efficaces pour lorsqu’ils sont disséminés en début de saison. En attrapant une reine à l’arrivée des beaux jours, vous pourriez empêcher complètement l’établissement d’une colonie et vous éviter le coût d’une intervention.

Les prix d’intervention sur nids de frelons d’ExterminationDeGuêpes.be

Notre prix d’intervention est fixe à 70€ TVAC pour la destruction d’un nid de frelons, et ce partout en Belgique.

Notre tarif est indépendant de la difficulté d’intervention pour votre nid de frelons. Qu’il soit dans un arbre, sous une toiture, dans une cheminée ou sur un mur, notre tarif de 70€ ne change pas.

Si vous avez plusieurs nids de frelons à détruire ou que votre intervention doit être effectuée en urgence, nous vous demanderons un supplément de 30€.

Dans les rares cas où nous ne parvenons pas à venir à bout de votre nid de frelons en une seule intervention, la seconde intervention pour vous en débarrasser définitivement est gratuite.

Contactez-nous pour en savoir davantage.

Nos produits anti-guêpes et frelons

Read more

Comment détruire un nid de guêpes soi-même ?

Détruire un nid de guêpes soi-même est une option qui peut être tentante. Mais comme vous vous en doutez sûrement, détruire un nid de guêpes est dangereux et ne s’improvise pas.

Nid de guêpes chez vous : que faire ?

En cas d’invasion par un nid de guêpes ou un nid de frelons, le meilleur réflexe reste de faire appel à un professionnel travaillant pour une société d’extermination. C’est une opération technique et complexe qui nécessite l’utilisation de matériel approprié et de combinaisons de protection.

Pour l’anecdote, nous avons déjà vu des personnes tenter de détruire un nid de guêpes par eux-mêmes en aspergeant le nid avec de l’essence pour le bruler, pour finalement téléphoner aux pompiers parce que les flammes se propageaient à la végétation environnante. Au lieu d’improviser vos propres techniques, il est souvent plus sage de simplement demander l’intervention de professionnels.

Si vous n’avez pas froid aux yeux et que vous souhaitez tout de même détruire votre nid de guêpes vous-même, voici nos conseils pour procéder en toute sécurité.

Détruire un nid de guêpes soi-même : la préparation

La destruction nid de guêpes ne se fait jamais avec un aérosol qu’on peut trouver dans un supermarché. Ce type de méthode risque de faire peur aux insectes et de déclencher une attitude d’auto-défense. Autrement dit gare aux piqûres! Les sociétés spécialisées dans l’extermination des guêpes et les pompiers utilisent un insecticide en poudre spécialement conçu pour les guêpes comme celui-ci. Plusieurs formules chimiques existent pour éradiquer un nid de guêpes. Certains produits sont composés de perméthrine, d’autres utilisent de la bifenthrine ou encore du dichlorvos. Certaines zones de secours proposent exceptionnellement de louer ‘un kit d’extermination’ comprenant une tenue de protection complète, le pulvérisateur et le produit.

Dans tous les cas, il est important d’avoir le bon insecticide (en poudre), mais également les équipements de protection. Il est également important d’être une personne calme peu sujette à la panique pour éviter les mauvais mouvements qui peuvent être plus dangereux que les guêpes. Gardez en effet en tête que de nombreux nids se situent en hauteur, tomber de l’échelle est donc aussi dangereux que de se faire piquer par des dizaines d’insectes.

Méthode d’intervention

Une fois le nid repéré et localisé, vous êtes prêts à procéder à son extermination. Afin ce que cela ne se transforme pas en cauchemar, plusieurs conseils sont bons à suivre :

  • Munissez-vous des protections nécessaires: une combinaison complète, un masque respiratoire, des gants et un casque. L’ensemble doit être parfaitement hermétique afin d’éviter qu’un spécimen ne rentre dans la tenue et ne vous pique plusieurs fois. Vous n’avez donc pas droit à l’erreur!
  • Éloignez toutes personnes du nid. On pense notamment aux enfants et aux personnes âgées mais n’oubliez pas non plus les personnes allergiques ou susceptibles de l’être et les animaux de compagnie.
  • Préférez une intervention en fin de journée, une fois le soleil couché. Les guêpes et les frelons, étant rentrés dans leur demeure, seront moins nombreuses et moins agressives.
  • Évitez d’approcher une source de lumière à proximité du nid. Cela ne fera que les réveiller et les exciter.
  • Finalement, partez dès que le produit a été pulvérisé à l’entrée du nid.

Dans tous les cas, il tout de même fortement conseillé de ne pas s’occuper soi-même de la destruction d’un nid si ce dernier est de taille importante ou dans un lieu particulièrement difficile d’accès. Mieux vaut attendre l’arrivée de spécialistes qui sont mieux équipés que vous, ont l’expérience nécessaire et prendront les risques à votre place !

Les bonnes raisons de faire appel à un professionnel

L’éradication d’un nid de guêpes ou de frelons requiert un minimum d’expérience. Certaines règles de sécurité sont indispensables et un équipement professionnel est de la plus haute importance. 8 fois sur 10, les guêpes qui sentent un danger, attaquent les personnes autour d’elles. S

ans combinaison, sans masque et sans gant vous finirez à coup sûr avec une piqure (voire des centaines..). Une erreur qu’on commet rarement deux fois !

Contactez nos équipes si vous souhaitez détruire vos nids de guêpes sans mettre votre vie en danger.

Nos produits anti-guêpes

Read more

Nid de guêpes ou nid d’abeilles ? Les clés pour les différencier

nid d'abeilles

S’il est fréquent de confondre les guêpes avec les abeilles, il est également fréquent de confondre les nids de guêpes avec les nids d’abeilles, voire même de confondre les essaims d’abeilles avec des nids de guêpes.

Voici comment faire la distinction entre un nid de guêpes et un nid d’abeilles.

Reconnaître une guêpe d’une abeille, ou comment identifier un nid sans s’en approcher

Avant de vous attarder sur le nid, et surtout pour éviter de vous en approcher, vous pouvez tout simplement essayer de deviner l’insecte auquel vous avez affaire en l’identifiant en vol.

Le meilleur moyen de faire la différence entre une abeille et une guêpe est de s’attarder sur leur apparence physique :

  • Une abeille est ronde et poilue, avec des couleurs plutôt pâles
  • Une guêpe est fine avec des couleurs plus criardes

Si vous observez beaucoup d’insectes d’une espèce plutôt que d’une autre, vous pouvez être relativement sûr que le nid qui se trouve chez vous est un nid de guêpes ou un nid d’abeilles. Ainsi, pas la peine d’aller mettre votre nez dans le nid pour le savoir !

Si vous souhaitez plus de détails pour reconnaître les guêpes des abeilles, lisez notre article sur les différences entre les espèces d’hyménoptères ou notre article expliquant les différences entre une guêpe et une abeille.

abeille ou guepe

Reconnaître un nid d’abeilles d’un nid de guêpes

Si vous n’êtes pas sûr de l’insecte qui se trouve chez vous, le nid est un bon moyen d’en avoir le cœur net. Mais prenez garde de ne pas vous faire piquer.

En l’occurrence, reconnaître un nid d’abeilles d’un nid de guêpes est très simple.

L’apparence d’un nid de guêpes est différente de celle d’un nid d’abeilles

Un nid d’abeilles n’a pas du tout la même apparence qu’un nid de guêpes. A n’importe quel stade de développement du nid, les alvéoles sont visibles et le nid est souvent plus plat. Les ruches des apiculteurs professionnels ont ainsi une apparence similaire aux ruches qu’on peut trouver en pleine nature. En outre, on peut parfois y voir la cire d’abeilles ou encore le miel, ce qui n’est bien sûr jamais le cas avec un nid de guêpes. Contrairement aux guêpes vous pouvez voir de nombreuses abeilles à la surface d’un nid puisque ce dernier n’est souvent pas fermé.

nid d'abeilles nature

Nid d’abeilles dans la nature

Un nid de guêpes ressemble en revanche à un amoncellement gris de papier mâché. Il est le plus souvent de forme ronde dont les alvéoles sont visibles au début du processus mais qui devient une sorte de boule hermétique avec un trou d’entrée entrée lorsque le nid est en fin de construction. Vous pouvez voir des guêpes y entrer et en sortir mais vous ne verrez pas un amoncellement de guêpes à sa surface lorsque le nid est développé.

Nid de guêpes développé

Nid de guêpes développé

jeune nid de guepes

Jeune nid de guêpes

intérieur nid de guepes

Intérieur d’un nid de guêpes

Les nids de guêpes ne sont pas aux mêmes endroits que les nids d’abeilles

La localisation d’un nid de guêpes ou d’un nid d’abeilles n’est souvent pas la même.

Les guêpes vont souvent s’installer dans des lieux qui ne sont pas tant abrités que cela : toiture, arbres ou même dans le sol.

A l’inverse, un nid d’abeilles est presque toujours dans un lieu très caché : cavité d’un arbre, derrière un volet jamais utilisé ou encore dans la ruche d’un apiculteur. Il y a très peu de chances de les croiser en plein soleil en haut d’un arbre, et presque aucune chance de les croiser dans le sol.

Les abeilles ne vivent jamais seules, les guêpes parfois

Un autre élément important pour distinguer un nid de guêpes d’un nid d’abeilles est le caractère social de chaque espèce.

Les abeilles sont toujours en nombre et sont des espèces très sociales. C’est pour cette raison qu’il est fréquent de croiser des essaims d’abeilles dans la nature : toute la colonie cherche un nouveau lieu où installer sa ruche… en même temps.

Les guêpes peuvent quant à elles être sociales ou solitaires suivant les espèces. Si vous ne voyez que quelques individus autour de votre nid, il est donc moins probable que ce dernier soit un nid d’abeilles.

La probabilité de croiser un nid de guêpes par rapport à un nid d’abeilles

Enfin, même si ce n’est pas un critère absolu, il est nécessaire de rappeler que les abeilles sont des espèces menacées, et qui se font donc rares dans la nature par rapport aux guêpes.

En pratique, il est très rare d’observer un nid d’abeilles, qu’on appelle une ruche, apparaître naturellement chez soi. Si vous avez une ruche chez vous, vous pouvez même vous estimer chanceux.

Il est en revanche plus probable d’observer un essaim d’abeilles dans la nature. Contrairement au nid, l’essaim n’est pas une construction, mais simplement un groupement d’abeilles qui se déplacent ensemble pour trouver un nouveau lieu de vie. La probabilité que cette escale se produise chez vous est également plutôt faible.

Les nids de guêpes sont en revanche très fréquents. Si vous avez des insectes qui envahissent votre jardin à la venue de l’été, il y a bien plus de chances d’avoir affaire à des guêpes, ou des frelons, qu’à des abeilles.

Que faire si vous avez un nid de guêpes ou un nid d’abeilles chez vous ?

Les mesures à prendre ne sont pas les mêmes si vous avez un nid de guêpes chez vous par rapport à un nid d’abeilles.

Si c’est un nid de guêpes, la destruction est souvent nécessaire

Les guêpes sont des espèces agressives. Si vous avez un nid de guêpes chez vous, il y a de fortes chances qu’elles vont vous importuner à un moment ou à un autre. Il faut en outre garder en tête qu’un nid de guêpes est amené à s’agrandir jusqu’à la fin de l’été.

Si vous avez un nid de guêpes près d’une fenêtre, sur un lieu de passage ou dans un foyer ou quelqu’un est allergique, vous n’avez pas le choix, il faut vous en débarrasser.

En revanche, si le nid est très loin de votre habitation, des personnes vivant chez vous et qu’il ne vous dérange pas, vous pouvez le laisser. Les guêpes ont un rôle de pollinisation qui peut être intéressant pour votre jardin.

Si c’est une ruche ou un essaim d’abeilles, il faut les laisser ou les relocaliser

Si vous avez un nid d’abeilles ou un essaim d’abeilles chez vous, il ne faut surtout pas les détruire. L’abeille est une espèce menacée dont le rôle de pollinisation est essentiel pour la nature.

L’abeille n’est pas une espèce particulièrement agressive, vous pouvez donc garder une ruche ou un essaim qui se serait installé chez vous si ceux-ci ne sont pas trop proches de vos lieux de passage.

En revanche, si l’essaim ou la ruche est sur un lieu de passage ou si quelqu’un de votre habitation est allergique aux piqûres d’hyménoptères, mieux vaut les déplacer. La meilleure chose à faire est alors d’appeler un apiculteur ou une société d’extermination qui s’occupera de récolter les abeilles pour les donner à un apiculteur.

Conclusion

Un nid de guêpes est bien plus fréquent qu’un nid d’abeilles.

Contrairement aux guêpes, les abeilles ne sont pas agressives et sont menacées, en plus d’être essentielles pour l’environnement. Si vous en avez chez vous, n’intervenez pas et faites appel à une société d’extermination qui pourra les déplacer sans les tuer.

Si vous avez un nid de guêpes chez vous, la situation est très différente, et l’extermination est presque toujours requise.

Contactez nos équipes si vous souhaitez vous débarrasser de vos nids de guêpes.

Read more