Guêpes de terre : comment se forme un nid de guêpes dans le sol?

Nid de guêpes en terre

Afin d’assurer le développement de leur colonie, les guêpes construisent astucieusement leur propre repaire. Comment se forme un nid de guêpes sous terre?

Nid de guêpes sous terre : quelques explications

Vous pourriez retrouver dans votre jardin (ou aux abords de votre habitation) un nid de guêpes enterré. Cela ne manquera pas d’en surprendre plus d’un mais ce finalement n’est pas si rare. Ils existent plusieurs espèces de guêpes dont certaines peuvent, suivant leur nature, creuser des galeries sous terre afin d’y pondre leurs œufs et ainsi y développer leur colonie. Appelés guêpes fouisseuses ou ammophiles, ces insectes piquent également l’homme lorsqu’elles se sentent en danger.

Entièrement creusés, ces nids pourront être rebouchés après avoir été traité par un insecticide adapté. Si vous tentez de reboucher la galerie sans traiter le nid au préalable, les guêpes ressortiront inévitablement et deviendront alors plus agressives.

Les nids de frelons sous terre existent également, et à l’instar des guêpes, ils sont très dangereux.

Comment se forme un nid de guêpes de terre ?

La construction d’un nid de guêpes est identique à celui des frelons. Indispensables pour l’équilibre biologique, ces hyménoptères sont bien plus intelligents qu’ils n’y paraissent.

La fabrication de pâte à papier

Les guêpes sont capables d’arracher des fibres végétales afin d’en fabriquer une sorte de pâte à papier. Formée à partir de morceaux de bois et de salive, cette substance est ensuite déposée sur le nid pour construire progressivement de nouvelles alvéoles et renforcer la structure du guêpier. L’isolation et l’imperméabilité sont des caractéristiques surprenantes associées à cette pâte à papier biologique.

La reine, fondatrice d’un nouveau nid

La construction d’un nouveau nid de guêpes est toujours réalisée par une femelle qui aura été fécondée l’année précédente. Celle-ci est appelée la reine guêpe. Unique rescapée de sa colonie, cette future reine cherchera dès l’hiver un lieu propice pour pondre ses œufs et « bâtir » une nouvelle colonie. A ce stade, la construction du nid sera partielle. Effectivement, une reine passera la majorité de son temps à hiberner. À côté de ça, elle cherchera aussi de la nourriture qui est indispensable pour nourrir ses larves et assurer leur futur développement.

Les guêpes ouvrières et leur rôle déterminant

L’arrivée du printemps est une période propice à l’éclosion des premiers œufs d’une reine (pour autant que la météo soit au rendez-vous). Les nouvelles guêpes deviendront alors des ouvrières afin de remplacer la fondatrice dans la construction du nid. Progressivement, le repaire gagnera en volume afin d’accueillir toujours plus d’insectes. Le nid, ainsi renforcé, pourra être piétiné sans crainte.

La construction du nid ne s’arrête qu’en fin de saison à l’arrivée du gel.

L’ensemble du nid va mourir à l’exception des jeunes reines fécondées qui bâtiront de nouvelles colonies au printemps.

Si vous avez des nids de guêpes sous terre, faites bien sûr attention où vous marchez et ne tentez pas de régler le problème seul. Faites appel à des professionnels qui pourront vous débarrasser de ce désagrément en toute sécurité.