Enlever un nid de guêpes en hiver : le guide complet

enlever un nid guêpes hiver

Peu importe sa localisation, vous pourriez être amené à enlever un nid de guêpes en hiver. Comment détruire soi-même ces « abris d’insectes » ? Que risquez-vous lors de ces manipulations ? Cet article répondra à toutes vos questions !

Cycle biologique et nid de guêpes en hiver

Vous souhaitez enlever un nid de guêpes en hiver, mais vous redoutez l’attaque d’une colonie d’hyménoptères ? Cette appréhension est légitime. En effet, si la douleur provoquée par la piqûre d’une seule guêpe est non-négligeable, quel serait le résultat face à de nombreux insectes « prêts à en découdre » ? Pourtant, le retrait d’un nid de guêpes en hiver peut être réalisé en toute sécurité. Pour comprendre cela, il est indispensable de définir ce qu’est le cycle biologique de ces insectes.

A l’instar d’autres espèces, la grande majorité des guêpes vivent du printemps à l’automne. Seules certaines femelles fécondées survivent durant l’hiver avant de devenir elles-mêmes de nouvelles reines après leur hibernation.

Vous l’aurez compris : si vous souhaitez détruire un nid de guêpes en hiver, vous ne constaterez généralement très peu (voir aucune) activité au niveau du nid.

Attention : chaque femelle fécondée quitte son nid afin de trouver un endroit adapté pour pondre ses œufs. Si le repaire concerné semble « fraîchement et partiellement construit », vous risquez de faire face à la reine guêpe dont sa piqûre peut s’avérer très douloureuse. L’application d’un remède adapté soulagera la douleur engendrée.

Comment enlever un nid de guêpes en hiver ?

La destruction naturelle des nids

Sachez tout d’abord qu’un nid de guêpes n’est jamais réutilisé d’une saison à l’autre. En d’autres mots, que vous détruisiez le nid ou non, celui-ci n’accueillera pas de nouvelle colonie l’année suivante. Pour les nids situés en extérieur, la nature « se charge » elle-même de nettoyer ces constructions indésirables. La chute des températures et les conditions climatiques (le vent et la pluie) favorisent effectivement la destruction de ces nids.

Dans ce cas, il est bien souvent inutile de retirer ce qu’il reste d’un nid de guêpe.

La localisation d’un nid : une caractéristique essentielle pour les reines

À l’approche de l’hiver, la reine guêpe ‘survivante’ partira à la recherche d’un lieu propice pour la construction de son nouveau nid. Lorsqu’une femelle fécondée détecte les restes d’un ancien repaire, celle-ci comprendra rapidement que cet espace est adaptépour sa future colonie. Ainsi, pour éviter d’attirer de nouvelle colonie ou de subir une invasion de guêpes durant l’année suivante, il est vivement recommandé de détruire totalement chaque nid qui pourrait se trouver à proximité de votre habitation.

Comment enlever un nid de guêpes ?

Si vous constatez la présence d’un nid de guêpes dans ou à proximité de votre habitation en hiver, suivez simplement ces étapes :

  1. Localisez le nid dans son intégralité. Gardez à l’esprit qu’il peut s’agir que de la face visible de l’iceberg.
  2. Assurez-vous que le nid ne présente plus aucune activité. Manipuler un nid toujours en activité peut s’avérer très dangereux.
  3. Grattez (si nécessaire) les surfaces adhérentes aux supports (mur, arbre, toiture, etc.).
  4. Placez le nid dans un sac hermétique.
  5. Jetez directement le sac et son contenu dans une poubelle fermée (située à une distance satisfaisante de votre habitation).

Attention, certaines guêpes paraissent mortes sous un certain seuil de température. Celles-ci peuvent encore piquer et retrouveront leur énergie si vous les emmener dans un endroit chaud. Agissez donc avec une extrême prudence.

Pour conclure

Un nid de guêpes en hiver peut être détruit plus ou moins naturellement grâce aux conditions climatiques. Néanmoins, il est recommandé de retirer l’intégralité de ces nids (si nécessaire) afin d’éviter la construction d’un nouveau nid à proximité l’année suivante.

Nos produits anti-guêpes