6 remèdes naturels pour soulager les piqûres de guêpe

Si malgré tous nos conseils pour vous protéger des guêpes, vous avez quand même été piqué, ne paniquez pas ! Découvrez les bons gestes et les remèdes naturels pour soulager une piqûre de guêpe ou de frelon rapidement.

# 1 La chaleur

Avant tout chose, désinfecter la plaie avec une solution antiseptique est indispensable. Placez ensuite la piqûre sous une source de chaleur pour éliminer le venin plus vite. Pour cela, vous pouvez au choix :

  • Chauffer la piqûre au sèche-cheveux,
  • Appliquer de l’eau très chaude sur une compresse,
  • Approcher votre piqûre de la flamme d’un briquet.

Attention toutefois à ne pas vous brûler !

# 2 Le vinaigre de cidre et le citron

Antiseptique naturel, le citron a aussi des vertus cicatrisantes insoupçonnées. Il est donc parfait pour soulager une piqûre d’insecte.

Posez directement sur la plaie une rondelle de citron ou pressez quelques gouttes sur un coton.

De la même façon, vous pouvez déposer sur un coton un peu de vinaigre de cidre et l’appliquer sur la plaie. Attention, ça pique un peu !

# 3 L’huile essentielle de lavande

Les huiles essentielles sont des extraits concentrés issus d’une plante. L’huile essentielle de lavande aspic est connue pour son potentiel calmant et apaisant.

Une goutte appliquée sur la piqûre peut aider à calmer l’inflammation mais aussi à régénérer la peau plus vite. Renouvelez l’application jusqu’à 3 fois par jour.

Attention, même si l’huile essentielle de lavande est en général bien tolérée, elle n’est pas sans risques pour la santé. Avant d’utiliser une huile essentielle, il faut toujours faire un test préalable permettant de vérifier la tolérance de votre peau à la plante utilisée. Elles sont aussi contre-indiquées pour les enfants et les femmes enceintes ou qui allaitent.

# 4 L’ail et l’oignon

Aussi étrange que cela puisse paraître, ces deux aliments permettent de soulager une piqûre de guêpe. En plus, on parie que vous en avez dans votre cuisine !

Il suffit de couper des lamelles d’oignon ou d’écraser finement un peu d’ail. Le remède est à appliquer directement sur la piqûre.

# 5 L’aloe vera

L’aloe vera est une plante de la famille des aloès utilisée en Méditerranée depuis l’Antiquité. Elle est multi-usages et peut dépanner dans bien des situations grâce ses vertus hydratantes et anti-inflammatoires.

Vous en trouverez dans le commerce sous forme de gel. Badigeonnez la piqûre avec le liquide frais et transparent issu de la plante permet de calmer l’inflammation immédiatement.

# 6 Le miel

Cicatrisant par excellence, le miel est l’allié de toutes les égratignures, blessures, coupures, brûlures, etc. Ses vertus apaisantes et anti-bactériennes font également des miracles contre les piqûres de guêpe, de frelon, d’abeille ou de bourdon.

Rappelez-vous qu’une piqûre de guêpe peut être grave. N’oubliez pas de surveiller l’endroit où vous avez été piqué pendant les 48 heures suivantes.

Read more

Piqûre de guêpe chez le chien : que faire ?

Les piqûres de guêpes sur les chiens sont malheureusement assez courantes.

Si nous pouvons nous mettre à l’abri des piqûres de guêpes facilement en adoptant des gestes simples de prévention, il est plus difficile de protéger son animal de compagnie. Après tout, vous ne pouvez pas lui interdire de courir après une guêpe ni de jouer dans le jardin… Mais son agitation peut énerver les insectes et les rendre agressifs. Certains chiens sont même peu conscients des dangers et vont jusqu’à jouer et manger des guêpes ou des abeilles.

Alors, que faire si votre chien se fait piquer ?

Localiser la piqûre

Il est parfois difficile de se rendre compte où le chien a été piqué. Par exemple, si c’est sur le corps, les pattes ou les coussinets, la piqûre peut passer inaperçue car le chien présentera peu de symptômes évocateurs. 

En revanche, il faut s’inquiéter quand vous soupçonnez que votre chien a été piqué à des endroits sensibles comme la tête, la gorge, les yeux ou le museau. Il est aussi important de garder en tête que votre chien a peut-être mangé la guêpe et donc que la piqûre est interne dans sa bouche, sur sa langue ou dans les babines.

Les bons gestes à adopter pour soulager votre chien après une piqûre

D’abord, essayez de déterminer quel insecte a piqué votre chien. S’il y a un dard à l’endroit de la piqûre, c’est une abeille. S’il n’y en a pas, c’est une guêpe ou un frelon.

Bon à savoir : les guêpes ne laissent pas de dard et peuvent piquer plusieurs fois. Les abeilles ne piquent qu’une fois mais elles émettent une phéromone d’alarme qui, quand elles piquent, attire le reste de la colonie…

Si vous le pouvez, procédez délicatement à l’extraction du dard pour ne pas le crever et répandre le venin. Évitez la pince à épiler qui risque d’exercer une pression trop forte sur le dard et pourrait le crever. 

Désinfectez la piqûre avec une solution antiseptique. Ensuite, chauffez l’endroit de la piqûre pour détruire le venin. Pour soulager votre chien, appliquer un coton imbibé de vinaigre est également une bonne idée.

Les symptômes d’une piqûre de guêpe chez le chien

Comme chez l’homme, le premier symptôme est un œdème et un gonflement plus ou moins important constaté à l’endroit de la piqûre. 

Certains symptômes peuvent être graves en fonction de la localisation de la piqûre et de la sensibilité du chien. C’est notamment le cas si vous observez chez votre animal :

  • Des difficultés à respirer,
  • Des troubles digestifs,
  • Un affaiblissement général,
  • Des vomissements, etc.

En cas de doutes, n’hésitez pas à vous rendre rapidement chez votre vétérinaire qui pourra poser un diagnostic sur la gravité de la piqûre. Surveillez bien le comportement de votre chien dans les jours suivants surtout si vous suspectez des piqûres multiples.

S’il est abattu et prostré, ce sont des signes qui doivent vous alerter.

En raison de sa corpulence, le chien a un risque plus élevé que l’homme de développer un choc anaphylactique mortel, c’est-à-dire une réaction allergique violente. Elle nécessite un traitement vétérinaire en urgence à base d’antihistaminiques.

On estime que le poison d’une vingtaine de guêpes est suffisant pour tuer un chien de 5 kg.

La conduite à tenir en cas de piqûre de guêpe sur votre toutou est donc quasiment similaire à celle à tenir en cas de piqûre chez l’homme. Pensez aussi à limiter les risques en faisant détruire vos nids de guêpes et de frelons par des professionnels.  

 

 

Read more

10 conseils pour éviter une piqûre de guêpe ou frelon

Se prémunir contre une piqûre de guêpe, de frelon, d’abeille ou une morsure de bourdon est possible grâce à des gestes simples. Retrouvez ici nos 10 meilleurs conseils pour contrer les attaques de ces redoutables insectes volants.

# 1 Ne laissez pas de nourriture à l’air libre

À chaque repas pris dehors, pensez à recouvrir les restes avec un couvercleou une assiette de façon à ne pas laisser d’aliments en évidence. 

# 2 Fermez les boissons 

Les guêpes sont attirées par les odeurs sucrées. Aussi, si vous laissez traîner votre canette de soda ou de bière, elles peuvent se glisser à l’intérieur entre deux gorgées. Gare à la piqûre dans la gorge si vous l’avalez !

# 3 Restez calme à l’approche d’une guêpe 

Si une guêpe tente de faire de vous son dessert, surtout, résistez à l’envie de vous agiter dans tous les sens. 

Le meilleur moyen d’éloigner l’insecte est paradoxalement de rester calme et de ne pas faire de gestes brusques. Rappelez-vous que les guêpes ne piquent que si elles se sentent agressées. Si vous ne bougez pas, elles s’éloigneront d’elles-mêmes.

# 4 Fabriquez un piège à guêpes 

Il est possible de fabriquer rapidement un piège redoutable pour les guêpes en découpant une simple bouteille d’eau

Pas besoin d’avoir suivi des études en arts plastiques pour se lancer, suivez le guide dans cet article!

# 5 Utilisez des répulsifs naturels ou chimiques

Diverses méthodes naturelles peuvent être utilisées pour éloigner les guêpes. Efficaces, elles ont aussi l’avantage de ne pas être néfastes pour la santé. 

C’est le cas de l’odeur du café brûlé, des effluves dégagées par certaines huiles essentielles comme la lavande, etc. Si vous êtes victime d’une quantité importante de guêpes, vous pouvez également tenter les sprays chimiques.

# 6 N’abusez pas du parfum et des crèmes parfumées

En été, évitez de vous asperger de parfum. Les odeurs des cosmétiques féminins comme les crèmes parfumées attirent les guêpes. 

# 7 Méfiez-vous des endroits obscurs et isolés

Lors d’une balade, faites attention à ne pas vous approcher des endroits obscurs et isolés comme des cabanes abandonnées ou des recoins de maisons. 

Ce sont des cachettes parfaites pour un nid de guêpes. Mieux vaut donc ne pas tenter le diable et s’abstenir de jouer les aventuriers dans ces cas-là ! 

# 8 Couvrez vos bras et vos jambes

Dès que vous devez sortir dans la nature, pensez à porter des vêtements longs sur les bras et les jambes. Même si ce n’est pas pratique en été, il vaut mieux prendre des précautions.

# 9 Optez pour des chaussures fermées

De la même façon, méfiez-vous des sandales ouvertes et des tongsqui sont les amies des insectes. Ce sont en effet des chaussures idéales pour qu’ils s’infiltrent dedans sans que vous vous en rendiez compte ! 

Préférez-leur une paire de baskets fermées pour les promenades.

# 10 Côté dressing, attention aux couleurs vives…

Pourquoi éviter les couleurs vives ? En réalité, des couleurs comme le jaune, l’orange ou le rouge rappellent aux insectes volants celles des fleurs… Autrement dit, ils pourraient vous confondre avec une fleur à butiner !

Grâce à ces conseils, vous éviterez certainement une piqûre et passerez un été serein ! Si vous vous faites quand même piquer, adoptez rapidement les bons gestes.

Read more

Comment localiser un nid de guêpes ou de frelons ?

Trouver un nid de guêpes peut être plus compliqué qu’on le croit. Les guêpes aiment se loger dans des endroits peu abordables et hospitaliers qui peuvent rendre la localisation de leur nid complexe. 

Mais attention, même si vous ne savez pas où se trouve précisément le nid d’où viennent les guêpes qui vous visitent, sa proximité avec votre habitation peut être dangereuse. Découvrez toutes nos astuces pour localiser rapidement un nid de guêpes et le faire détruire avant qu’il ne s’étende et ne vous apporte des désagréments.

À quoi ressemble un nid de guêpes ?

De forme sphérique, il est constitué de pâte de bois et de salive. Lentement bâti par les guêpes, il est leur abri pour l’été et il sera déserté à l’arrivée de l’hiver. C’est d’ailleurs pour cette raison que les professionnels de l’extermination de guêpes essaient d’intervenir avant l’été au moment où les guêpes sont encore en train de construire leurs nids.

Sa taille est très variable : d’une balle de golf, il peut passer à un ballon de football à la fin de l’été ! Il peut contenir jusqu’à 6 000 individus.

Comment différencier un nid de guêpes d’un essaim d’abeilles ? Les deux nids sont constitués d’alvéoles mais celui des abeilles possède de la cire. En voie de disparition, les abeilles constituées en essaim peuvent intéresser un apiculteur qui viendra récupérer l’essaim.

Les cachettes préférées des guêpes

Les guêpes aiment particulièrement les recoins et les endroits obscurs et difficiles d’accès. Aussi, si vous suspectez la présence d’un nid de guêpes, cherchez prioritairement dans : 

Les précautions à prendre avant de rechercher un nid de guêpes

Avant de vous aventurer à la recherche d’un nid, pensez à préparer le terrain. 

Autrement dit, il faut vous habiller avec une tenue adaptée: des vêtements longs et serrés aux extrémités sont à privilégier. Protégez-vous le visage avec un masque de ski, un foulard pour le bas du visage et une casquette/bonnet. N’oubliez pas de vous munir de gants. 

Enfin, armez-vous d’un spray aérosol puissant pour parer une potentielle attaque.

Localiser un nid de guêpes : ouvrez l’œil !

Localiser un nid de guêpes n’est pas toujours facile. Même si le nid est gros, les guêpes ont l’art de se nicher dans des endroits peu visibles à l’œil nu.

Parmi les endroits peu visibles et dangereux, les nids sous terre méritent une mention particulière. Il est important de faire attention où vous marchez si vous avez de nombreux trous et terriers dans votre jardin. Il est à noter que les nids de frelons sous terre existent également et sont extrêmement dangereux.

Aussi, recensez toutes les cachettes potentielles de votre maison et votre jardin. Faites-y ensuite un tour pour vérifier qu’elles sont indemnes de tous insectes volants. Une petite caméra peut vous aider dans vos explorations.

Ensuite, il s’agit surtout d’être observateur et patient. Guettez les allées et retours des guêpes pour voir où elles ont implanté leurs nids. Dressez l’oreille pour entendre les bourdonnements caractéristiques qui vous indiqueront où chercher.

Si vous trouvez un nid, inspectez également les alentours pour détruire tous les autres nids qui pourraient se trouver dans les parages.

Rappelez-vous que détruire un nid de guêpes ou de frelons seul n’est pas recommandé car les guêpes comme les frelons peuvent s’en prendre à vous si vous échouez. N’hésitez pas à vous adresser à un exterminateur de guêpes qui saura mettre fin à l’envahissement des guêpes en toute sécurité. 

Read more

5 méthodes naturelles pour éloigner les guêpes

Eloigner les guêpes naturellement ne relève pas de la science-fiction. Il vous est parfaitement possible de repousser ces insectes vous-même pour passer un barbecue estival sans désagrément. Comme nous, les guêpes détestent certaines odeurs fortes qui les font fuir naturellement.

Découvrez nos 5 méthodes naturelles pour éloigner les guêpes de votre jardin cet été afin de profiter tranquillement de votre déjeuner en terrasse.

# 1 Le café

Faire brûler du café moulu non utilisé (pas le marc) dans une coupelle est efficace. Le café va fumer mais ne prendra pas feu. En revanche, il va dégager une odeur de café brûlé très désagréable pour les guêpes; ce qui va les éloigner. L’encens possède également une odeur proche que les guêpes ne supportent pas.

# 2 Les huiles essentielles

Vous pouvez diffuser quelques gouttes d’huile essentielle dans un diffuseur ou directement dans une bougie

Par ailleurs, il est aussi possible de fabriquer un spray répulsif naturel contre les guêpes :

  • Récupérez un flacon spray vide
  • Ajoutez dedans une dizaine de gouttes d’huile essentielle de votre choix
  • Complétez par de l’eau (environ 100 mL)

À vaporiser dès que vous vous sentez envahis par des insectes indésirables ! 

Ce spray possède plusieurs atouts. D’abord, il dégage une odeur agréable si vous choisissez une huile essentielle avec une odeur que vous aimez. En plus, il peut aussi éloigner les moustiques, autre plaie de l’été. Une pierre deux coups en quelque sorte ! Enfin, c’est surtout un spray moins dangereux pour votre santé que les vapeurs chimiques des sprays du commerce.

Parmi les huiles essentielles les plus efficaces pour éloigner les guêpes, on peut citer : 

  • Lavande vraie,
  • Clous de girofle,
  • Citronnelle,
  • Géranium rosat

# 3 Les clous de girofle

Piquer des clous de girofle dans une orange ou un citron embaume rapidement les alentours. Vous pouvez aussi directement les écraser dans une soucoupe et les laisser sur la table.

# 4 Les légumes de saison

Parmi les légumes d’été, certains sont de vos alliés contre les guêpes. Branches de plants de tomatesrondelles de concombre ou encore ail et oignon directement au barbecue éloignent les guêpes. En plus, ils accompagneront parfaitement votre barbecue ! 

# 5 Un piège à guêpes 

Suivez le mode d’emploi pour fabriquer rapidement un piège à guêpes efficace : 

  • Coupez une bouteille en plastique en deux parties égales 
  • Mettez dans la première partie (celle avec le fond de la bouteille) de la confiture, du miel, de sirop, de la bière ou encore du jus de melon, le tout mélangé avec un peu d’eau
  • Emboîtez la deuxième partie (celle avec le bouchon) dans la partie du fond, avec le bouchon en direction du fond
  • Enlevez le bouchon

L’effet de ce piège est radical. Les guêpes vont d’abord entrer par le trou du bouchon. Elles ne pourront ensuite plus sortir de la bouteille car elles seront piégées dans la partie sucrée visqueuse.

L’idéal est de placer le piège dans le jardin, éloigné de la table pour qu’il puisse appâter les guêpes loin de votre déjeuner. Vous pouvez aussi l’accrocher en hauteur dans un arbre ou le placer sur une fenêtre. 

Enfin, sachez que si vous avez trop de guêpes, il va peut-être falloir opter pour la méthode forte en faisant appel à des professionnels comme Extermination de guêpes qui viendront à bout des proliférations les plus sévères de guêpes.

Read more

Que faire en cas de piqûre de guêpes, d’abeille ou de frelons?

Une simple piqûre de guêpe, d’abeille ou de frelon peut se révéler anodine ou bien avoir des conséquences dangereuses ! Comment bien réagir face à la morsure de ces insectes volants ? Et surtout, quand faut-il s’inquiéter ?

Pourquoi les guêpes, frelons et abeilles piquent-ils ?

Les insectes de la famille des hyménoptères ne sont pas agressifs. Si vous êtes victime d’une piqûre, c’est qu’en général car ils se sont sentis agressés, menacés ou stressés.

C’est d’ailleurs pour cela qu’il est recommandé de ne pas agir seul face à un nid de guêpes ou de frelons. Faites appel aux services de professionnels pour enlever le nid et éviter les piqûres !

Réagir immédiatement face à une piqûre

D’abord, tout de suite après la piqûre, essayez d’identifier l’insecte qui vous a piqué : abeille, frelon ou guêpe ?

C’est le dard (ou aiguillon) imprégné de venin qui est le responsable de la piqûre. Il reste parfois dans la plaie (abeille) ou pas (frelon, guêpes). La piqûre du frelon est réputée la plus douloureuse car il a un dard plus long.

Pour stopper l’infection, 3 réflexes peuvent être rapidement mis en place :

  • Placez l’endroit touché par la piqûre en contact avec une source de froid (glace, eau, etc.)
  • Désinfectez la plaie avec une solution antiseptique et retirez toutes vos bagues si vous êtes touché à la main. Si votre main gonfle, vous n’aurez plus la possibilité de les retirer
  • Essayez de retirer le dard si c’est nécessaire : il faut procéder délicatement pour éviter de le crever et de répandre plus de venin

Les risques en cas de piqûre de guêpes, d’abeilles ou de frelons

  • La réaction classique

En général, une piqûre de guêpes ou de frelons se traduit directement par un gonflement, une douleur et une rougeur diffuse dans la zone touchée.

Attention néanmoins à bien surveiller la réaction de votre corps à la piqûre au fil des heures et des 48 heures qui suivent. N’hésitez pas à consulter en présence d’aggravation des symptômes.

  

La réaction allergique à une piqûre est par nature imprévisible : du jour au lendemain, vous pouvez vous révéler allergique et vous mettre à gonfler à cause d’une piqûre alors que cela n’était jamais arrivé auparavent !

Les signes sont souvent évocateurs et se traduisent par des gonflements très importants et des symptômes plus généraux comme un malaise, une gêne respiratoire, etc.

 

Attention, le choc anaphylactique doit être pris au sérieux car c’est une urgence vitale qui peut être fatale. Le traitement du choc anaphylactique passe souvent par une injection d’adrénaline.

Bien que rare, cette possibilité doit néanmoins être connue pour pouvoir réagir vite en cas de signes inquiétants.

De façon générale, retenez que les personnes à risque sont surtout celles qui ont déjà eu des antécédents de réactions allergiques. Par ailleurs, les personnes victimes de multiples piqûres sont également plus susceptibles de développer des symptômes violents tout comme celles ayant été piquées à des endroits sensibles (par exemple, à la gorge).

 

Read more

Repousser les guêpes et les frelons

Comment repousser les guêpes et frelons ?

Contre les guêpes et les frelons, il existe plusieurs moyens de riposte plus ou moins efficaces pour éloigner ces insectes : prévention, méthodes naturelles ou méthodes fortes à base de répulsifs chimiques. Dans cet article, vous saurez tout pour repousser les guêpes et les frelons !

Pourquoi vous attaquent-ils ?

En théorie, les insectes de la famille des hyménoptères, guêpes et frelons en tête, ne sont pas agressifs. Pour autant, il n’en faut pas beaucoup pour les irriter et pour qu’ils se sentent en danger ! Dans ce cas, ils peuvent rapidement s’attaquer à l’homme pour se défendre. Attention alors aux risques de piqûres !

Adopter une attitude de prévention contre les insectes

Avant toute chose, pour repousser les guêpes ou les frelons, il faut mettre en place un plan de prévention. D’abord, il ne faut pas laisser traîner les restes de nourriture et penser à couvrir les aliments. Par exemple, l’assiette de charcuterie du barbecue laissée sur la table en été peut être une réelle invitation à partager votre repas avec les guêpes du jardin ! Aussi, videz les sources d’eau stagnante comme les pots de fleurs abandonnés dans le jardin pour éloigner les guêpes comme les moustiques.

Ne vous aventurez pas dans des endroits sensibles comme des recoins sombres et abandonnés dans la nature, etc. Lors de ballades, pensez à couvrir vos bras et vos jambes pour prévenir tous risques de piqûres. Surtout, si vous êtes attaqué par une guêpe ou un frelon, il convient de rester calme et de ne pas faire de mouvements brusques en vous agitant dans tous les sens.

La méthode forte pour repousser les guêpes ou les frelons

Raquettes électriques mais aussi insecticides, pulvérisateurs et tous autres produits chimiques toxiques peuvent être très efficaces pour repousser une ou deux guêpes. Attention cependant, si vous êtes confrontés à une invasion massive de ces insectes redoutables, oubliez les remèdes miracles et recourrez aux services d’un professionnel pour vous en débarrasser. Des sociétés spécialisées telles que la nôtre Extermination de guêpes existent et disposent d’outils et de moyens beaucoup plus efficaces et durables pour agir contre les nuisibles. Avec nous, vous évitez de vous blesser, de vous faire piquer ou de vous intoxiquer avec des produits non adaptés.

Les méthodes naturelles pour éloigner ces insectes

  • Eviter ce qui les attire
  • Fabriquez des pièges avec de l’eau et du sucre ou du sirop dans une bouteille en plastique. Le piège permet d’attirer les guêpes ou les frelons loin des endroits habités par l’homme. La méthode pour fabriquer un piège à guêpes est expliquée dans cette vidéo.
  • Recourir à certaines plantes, herbes ou odeurs répulsives : par exemple, la citronnelle a des vertus reconnues pour éloigner les moustiques mais aussi les insectes volants. Parmi les autres répulsifs naturels, vous pouvez aussi essayer :
    • L’odeur du clou de girofle,
    • Le vinaigre blanc,
    • Du marc de café écrasé dans une assiette,
    • Brûler de l’encens,
    • Glisser une huile essentielle de thym ou de lavande dans une bougie, etc.

Vous connaissez maintenant des méthodes efficaces pour repousser les guêpes et les frelons. Il n’y a plus qu’à les appliquer cet été !

Read more

Guêpes, abeilles, frelons et bourdons : comment faire la différence ?

Faire la différence entre guêpes, frelons, bourdons et abeilles n’est pas toujours simple. Pourtant, bien différencier l’espèce à laquelle vous avez affaire est important puisque la méthode d’intervention diffère en fonction du nuisible. À titre d’exemple, un essaim d’abeilles doit être récupéré par un apiculteur tandis que les guêpes ou les frelons gênants devront être exterminés à l’aide d’un insecticide.

Découvrez dans notre guide comment reconnaitre une guêpe, d’une abeille, d’un frelon ou d’un bourdon.

Les guêpes

Les guêpes sont des hyménoptères dont la taille varie entre 11 et 18mm. A la différence de l’abeille, ces insectes ont une pilosité faible, une couleur jaune vive avec des lignes noires très marquées et un abdomen clairement distinct du thorax. 

Il existe plusieurs espèces de guêpes. Si certaines guêpes bâtissent des nids à base de boue, la plupart les créent avec des fragments d’écorces mélangées à leur salive. C’est cette dernière technique de construction qui donne aux nids une apparence cartonnée. Bien que peu invasives en début de saison, les guêpes peuvent devenir très gênantes une fois la fin de l’été arrivée. Cela s’explique majoritairement par la population qui ne cesse de croitre tout au long de la saison.

Il est important de préciser que malgré les nuisances, celles-ci sont très utiles à l’équilibre des écosystèmes. Il est donc conseillé de les détruire que si elle constitue une gêne réelle pour les occupants de l’habitation. Finalement, veillez à ne jamais boucher les trous d’accès au nid ou de les détruire quand les insectes volent encore! Elles deviendraient alors particulièrement agressives.

 

 

 

 

 

 

Les frelons européens

Le frelon européen (vespa crabro) peut atteindre une taille 35 mm ; ce qui fait de lui l’hyménoptère le plus grand des cinq espèces analysées au sein de cet article. Bien que ressemblant à la guêpe, le frelon européen possède un corps légèrement plus velu et une tête souvent plus orangée.

Sa piqûre n’est pas plus dangereuse que celle de l’abeille et il en faut une centaine pour mettre en péril la vie de l’homme. Elle n’en reste cependant pas moins douloureuse. Bien sûr, les personnes allergiques aux abeilles et aux guêpes éviteront également son contact. Ils ont une grande utilité dans la régulation de nombreuses espèces d’insectes (mouches, guêpes, chenilles) qui sont sa nourriture principale. Comme pour les guêpes, le nid est une grande boule d’une texture ressemblant à du papier. Ce nid ne sera pas réutilisé l’année suivante. Le frelon reste agressif mais assez discret. 

 

 

 

 

Les frelons asiatiques

Le frelon asiatique (vespa velutina) est de taille plus petite que le son homologue européen et dispose d’un corps plus sombre. Installé depuis peu dans nos régions (2016), il est à combattre à tout prix. 

Il met en danger la biodiversité locale et s’attaque aux ruches pour dévorer abeilles et miel. Les observations de cet insecte, qu’il s’agisse d’un spécimen ou d’un nid, sont à signaler immédiatement au Centre Wallon de Recherches Agronomiques (invasives@spw.wallonie.be). La découverte d’un nid implique le démarrage d’investigations poussées et la mise en place de plusieurs pièges à proximité afin de contenir la prolifération de ce nuisible.

 

 

 

 

 

Les abeilles

L’abeille domestique (apis mellifera) mesure entre 11 à 13mm. Son corps est trapu, velu et son abdomen ligné de bandes noires. Selon les espèces, l’espace entre ses rayures peut aller du brun foncé au jaune. Réputée très calme, elle n’importune jamais lors de dîners en terrasse et ce n’est que lorsque l’on s’approche trop près de son nid que l’abeille peut parfois se montrer agressive.

Beaucoup de gens confondent un essaim d’abeilles avec un nid. Les deux sont pourtant très différents. L’essaim est un groupement d’abeilles formant une boule compacte qui se compose d’une reine, d’ouvrières et de quelques mâles qui viennent tout juste de quitter une ruche surpeuplée. L’arrivée d’un essaim est un phénomène impressionnant mais sans danger et surtout temporaire. Le plus souvent, les abeilles vont repartir d’elles même dans un délai d’un à quatre jours. Si toutefois, celui-ci vous gêne, ne tentez pas de le faire partir vous-même et appelez plutôt un apiculteur qui viendra le capturer en toute sécurité. 

L’inconvénient majeur de ne pas récupérer un essaim à temps est de risquer de les voir élire domicile dans un endroit indésirable (cavité dans un arbre, cheminée, arrière d’un volet, etc.). Les déloger pourrait alors s’avérer  très difficile. Dans ces cas de figure, il peut alors être malheureusement nécessaire de tuer les abeilles. Un apiculteur peut également vous conseiller sur la meilleure méthode à employer dans cette situation.

Une fois installées, les abeilles vont rapidement se mettre à l’ouvrage et construire leur nid. Ce refuge est un amalgame de rayons parallèles de cire construit par l’essaim. De manière similaire aux guêpes, les abeilles sont susceptibles d’élire domicile dans des cavités en tout genre : dans un mur, au sol, dans un arbre, dans une toiture, dans un grenier, etc. Comme pour le bourdon, l’abeille ne constitue pas de réel danger pour l’homme puisqu’elle n’est pas agressive et pique uniquement dans des cas exceptionnels, lorsqu’elle se sent menacée. Il est donc préférable de contacter au plus tôt un apiculteur qui pourra déplacer les nids lorsque vous le pouvez.

 

 

 

 

 

Les bourdons

D’une taille d’environs 22mm, les bourdons sont reconnaissables à leur vol bruyant. Le nom générique de bourdon désigne plusieurs espèces d’insectes aux corps velus et trapus. Généralement de couleur noire et jaune, ils peuvent également porter des motifs blancs ou oranges. Ils sont souvent confondus avec le mâle de l’abeille qui, lui, ne butine pas (faux-bourdon).

Au niveau de leur fonctionnement, de nouvelles colonies sont formées chaque année car seule la reine survit à l’hiver. Au printemps, elle cherche une cavité (trou de souris, nid d’oiseau, fissure dans un mur, …) pour y installer son nid. Relativement petites, les colonies de bourdons ne comptent que quelques dizaines d’individus. Ces insectes sont des pollinisateurs infatigables et ont une très grande importance dans la fécondation de nombreuses espèces végétales. Ils ne sont pas agressifs et ne vont piquer que par auto-défense (écrasement) ou que l’on dérange les nids. Comme les abeilles, ils constituent une espèce protégée en constante régression. En présence de nids d’abeilles ou de bourdons, il est préférable de contacter plutôt un apiculteur qui pourra déplacer ces nids le cas échéant.

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez un nid de guêpes ou de frelons dont vous souhaitez vous débarrasser ? Contactez nos experts pour recevoir la marche à suivre et planifier une intervention.

Read more